Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Choc ! Un cadavre reste exposé dans un supermarché Carrefour ouvert à la clientèle!

Publié par Elodie GD le 21 Août 2020 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Victime d’une crise cardiaque dans un supermarché Carrefour à Recife (Brésil), un homme a été laissé sur place et recouvert de parapluies. Indignés, les clients ont dénoncé l’attitude peu altruiste de l’entreprise.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Carrefour: le géant de la grande distribution rappelle un lot de crêpes au sucre pour une raison effrayante!

Carrefour au cœur d’un scandale

Les faits se sont produits dans un supermarché de Recife au Brésil. Alors qu’il se trouvait dans les allées du commerce, un homme s’est écroulé, victime d’une crise cardiaque. Il est décédé des suites de l’infarctus. Mais au lieu d’appeler les secours et d’évacuer les clients afin de prendre le corps de la victime en charge, l’enseigne a préféré rester ouverte. Pour éviter de choquer les usagers, elle a dissimulé le corps de l’homme sous plusieurs parapluie tout en maintenant une activité habituelle.

La suite après cette publicité

Intervenus vendredi, les faits ont été révélés ce mercredi. L’information est très vite devenue virale et des photos de l’allée où le cadavre était recouvert par des parapluies ont massivement circulé sur la toile. Indignés les internautes ne se sont pas privés de pointer l’entreprise Carrefour du doigt pour son manque d’altruisme. Lors d’un communiqué cette dernière s’est excusée pour la manière dont l’incident avait été traité. « Carrefour présente ses excuses pour la forme inadéquate avec laquelle elle a traité le décès triste et inattendu de M. Moises Santos, victime d’une crise cardiaque, dans le magasin de Recife (Pernambouc). L’entreprise a eu tort de ne pas fermer le magasin immédiatement après les faits, dans l’attente du service funéraire ».

L’enseigne n’en est pas à son coup d’essai

Selon carrefour, la victime qui travaillait dans le secteur de la vente, avait reçu les premiers secours. L’entreprise aurait même fait appel à l’assistance médicale. Elle a cependant assuré qu’après le décès, les consignes étaient de ne pas déplacer le corps.

La suite après cette publicité

L’épouse du défunt l’a identifié comme étant Manoel Moises Cavalcante âgé de 29 ans. Elle a témoigné son désarroi au site d’information brésilien G1. « Ça m’a indignée. L’être humain n’a aucune valeur, on ne s’intéresse qu’à l’argent. Je trouve que c’est une question de respect. […] c’est un sentiment horrible  » a témoigné Odeliva Cavalcante.

Cette histoire survenue en fin de semaine dernière n’est pas sans rappeler un incident datant de 2018. Un vigile de la même enseigne s’en était pris à un chien et l’avait battu à mort. Les images avaient fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

A lire aussi: En achetant sa tarte aux pommes chez Carrefour market, il était loin de s’imaginer ce qu’il allait trouver dedans !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.