Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un conseiller de Pôle Emploi menacé de licenciement pour une raison scandaleuse

Publié par Manon le 20 Juin 2020 à 14:49

Ce mardi 16 juin, un conseiller de Pôle Emploi a été convoqué par sa direction en raison d’un éventuel licenciement. Répondant au nom de Yann Gaudin, il a permis à des centaines de demandeurs d’emploi d’avoir accès à des allocations non versées. 

pôle emploi licenciement conseiller

>>> À lire aussi : Séquestrés et déshabillés, deux hommes ont vécu l’enfer pour une raison immonde…

Un conseiller de Pôle Emploi convoqué pour un possible licenciement

« On me reproche juste d’avoir fait correctement mon métier d’avoir rendu service à des demandeurs d’emploi », explique Yann Gaudin. Ce conseiller chez Pôle Emploi a été convoqué mardi par sa direction pour un entretien préalable en vue d’un licenciement. 

En 2014, Yann Gaudin, salarié depuis 8 ans, remarque une anomalie. Des intermittents du spectacle en fin de droits pouvaient toucher une aide de solidarité d’un montant de 324 euros. Le conseiller a découvert que les dossiers de demandes ne leur étaient pas transmis.

Alors, pour aider ces personnes en recherche d’emploi, Yann va envoyer un mail à 8000 intermittents bretons. Lorsqu’il reçoit une première convocation, le conseiller commence à se méfier de son entreprise.

>>> À lire aussi : Une influeunceuse fait des squats sur une plage à Bali, à côté de locaux qui organisent un rituel religieux

Il avait découvert des mauvais traitements des demandeurs d’emploi de la part de l’entreprise

Depuis, Yann Gaudin a découvert d’autres problèmes tels que le traitement de certains salaires exclus automatiquement par le système de calcul des allocations chômage, ou des aides méconnues des demandeurs d’emploi.

L’homme dénonce : « On parle souvent de la fraude chez certains bénéficiaires qui ont trop perçu mais Pôle Emploi créé aussi volontairement des moins-perçus. Les décideurs connaissent en plus des dysfonctionnements et les entretiennent. »

En revanche, la direction assure que la convocation de Yann « n’a rien à voir avec ses différentes prises de parole dans la presse. » Aussi, Pôle Emploi se dédouane d’avoir organisé « un système visant à priver les demandeurs d’emploi de leurs droits financiers. »

>>> À lire aussi : Un sac rempli de 3 kilos d’or retrouvé dans un train en Suisse

Source : 20 Minutes