Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

McDonald’s : Des réfugiés ukrainiens refoulés faute de pass vaccinal

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 20 Mar 2022 à 7:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En plein conflit, de nombreux Ukrainiens ont décidé de fuir le pays. Se pose désormais la question des réfugiés de guerre. Une situation complexe pour de nombreux pays européens qui mène malheureusement à des situations assez tristes. Comme dans les Bouches-du-Rhône où des Ukrainiens se sont vu refuser l’entrée d’un McDonald’s faute de pass vaccinal.

La suite après cette publicité
interdiction de restaurant

>>> À lire aussi : McDonald’s : les employés vous déconseillent de prendre ce Burger….

La triste réalité des réfugiés

Depuis bientôt un mois, la guerre a lieu en Ukraine. Une situation ultra dangereuse qui a obligé des milliers de familles à fuir le pays pour leur sécurité. À ce jour, l’ONU dénombre plus de 3 millions de personnes qui ont quitté le pays. Une situation dramatique et forcée pour échapper à l’horreur de la guerre. Les pays européens voisins et de l’ouest ont alors mis en place et dans l’urgence des solutions pour accueillir le plus facilement possible des familles ukrainiennes.

La suite après cette publicité

Mais le processus est long et compliqué que ce soit pour les pays accueillants ou les familles venues d’Ukraine. Cela amène à des confusions et parfois de tristes scènes comme il y a pu avoir dans les Bouches-du-Rhône le 13 mars dernier. Une famille de réfugiés ukrainiens s’est vu refuser l’accès à un restaurant McDonald’s à Aix-en-Provence, car ils n’avaient pas de pass vaccinal.

Des réfugiés ukrainiens refoulés d’un McDonald’s faute de pass

La scène se passe dans un restaurant McDonald’s d’Aix-en-Provence. Nous sommes le 13 mars, soit la veille de la levée du pass vaccinal. Après avoir fui Kharkiv, une famille de réfugiés ukrainiens composée de parents sourds, dont une femme enceinte, et de leur enfant de 4 ans souhaite rentrer dans le restaurant. Un arrêt après 21 heures de route pour fuir les bombardements. Mais le personnel du restaurant n’a rien voulu savoir et leur a refusé l’accès, car ils ne disposaient pas de pass vaccinal.

La suite après cette publicité

La marque a tenu à s’expliquer en affirmant « avoir immédiatement proposé une solution alternative vers la vente à emporter » . Pour présenter ses excuses à la famille ukrainienne, McDonald’s a proposé de leur « offrir un repas lors de la prochaine visite » .

>>> À lire aussi : Face au conflit en Ukraine McDonald’s prend une décision radicale