Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Face au conflit en Ukraine McDonald’s prend une décision radicale

Publié par Celine Spectra le 09 Mar 2022 à 12:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 8 mars, dans la soirée, le géant McDonald’s a annoncé fermer temporairement ses restaurants en Russie. Cependant, ils ont pris la précaution de penser aux 62 000 employés et continueront de payer les salaires. Ce qui n’est malheureusement absolument pas le cas d’un grand nombre d’entreprises qui ont également décidé de cesser leurs activités dans le pays.

La suite après cette publicité
McDonald's face au conflit en Ukraine, le fast-food ferme temporairement ses portes en Russie

Image Pixabay

>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : Anonymous a commencé la « cyberguerre » contre la Russie 

La suite aprés cette video

Face au conflit en Ukraine, McDonald’s ferme temporairement ses portes en Russie

Ce mardi 8 mars, le géant McDonald’s a déclaré fermer temporairement l’ensemble de ses 850 restaurants présents en Russie. Elle a, par ailleurs, annoncé suspendre l’ensemble de ses opérations dans le pays. Le fast-food emboîte ainsi le pas à un grand nombre de multinationales qui avaient décidé de prendre leurs distances.

La suite après cette publicité

Néanmoins, le groupe a pris la précaution de penser à ses 62 000 employés et continuera toutefois à payer ses salaires dans le pays, selon le directeur général de l’entreprise Chris Kempczinski. McDonald’s était rapidement devenu aux États-Unis le symbole des grandes entreprises continuant de travailler avec la Russie. Et deux semaines après l’invasion, le mot-clé #BoycottMcDonalds était apparu…

>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : Un jeune gymnaste russe fait scandale en affichant son soutien à la Russie pleine compétition

Tous les employés non pas la même chance

La suite après cette publicité

Mais tous non pas la même chance que les employés McDonald’s. En effet, il faut savoir que les quelque 502 boutiques du groupe Stradivaius, Zara et aussi Bershka et Stradivarius ferment également leurs portes. Il s’agit alors de 9.000 emplois touchés, mais qui ne bénéficient, quant à eux, d’aucun revenu permanent.

Avec tous ces secteurs qui abandonnent petit à petit le plus grand pays au monde, comme notamment Louis-Vitton, Chanel, Hermès ou bien encore Gucci et Rolex, c’est l’économie russe qui risque pleinement d’en pâtir dans un futur très proche. 

>> A lire aussi : Images honteuses en Russie : une survivante de 76 ans de la Seconde Guerre mondiale arrêtée pour avoir manifesté contre la guerre en Ukraine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.