Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Pourquoi avez-vous si peur du débat » : Cette phrase d’Elisabeth Borne après un nouveau recours au 49.3 provoque un fou rire général (vidéo)

Publié par Mathilde le 14 Déc 2022 à 6:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la soirée de ce dimanche 11 décembre à l’Assemblée Nationale, l’intervention d’Elisabeth Borne, la première ministre, a provoqué des fous rires et des applaudissements. La raison ? « Un nouveau 49.3 pour faire adopter le budget 2023 de l’Etat » , comme le relate Midi Libre.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Élisabeth Borne annonce une aide de 100€ pour le carburant : pour qui ? pour quand ?

Elisabeth Borne provoque un fou rire général

Dimanche soir, l’ambiance était bonne à l’Assemblée Nationale. En effet, Elisabeth Borne a fait rire les bancs de l’opposition. Lors de sa prise de parole, la première ministre a notamment expliqué que les élus de la France Insoumise avait « peur du débat » :

La suite après cette publicité

« Nous, nous ne le fuyons pas (le débat, NDLR). Je vous rappelle que, sur le texte en première lecture, nous avons laissé, au contraire, les débats se tenir pendant plus de 50 heures. C’est bien 100 % du temps prévu qui a été utilisé sur la partie recettes » .

La Première ministre a également expliqué qu’elle était obligée d’utiliser le 49.3 à cause de la Nupes : « Par huit fois sur les textes financiers, fidèle à sa politique de posture permanente, le groupe Insoumis a déposé des motions de censure et par ce comportement, nous manquons de temps » .

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : « Un défilé d’esquimaux » : Après la doudoune d’Elisabeth Borne, le col roulé d’Emmanuel Macron ne passe pas (vidéo)

Elisabeth Borne Assemblée nationale fou rire

Les députés dénoncent ses propos

La suite après cette publicité

Bien entendu, cette intervention d’Elisabeth Borne a rapidement fait réagir les députés. Sandra Regol s’est notamment exprimée :

« Il fallait oser. Oser reprocher, dans la même phrase, à l’opposition de faire son travail démocratique en proposant d’autres pistes… Et dire que cela signifie refuser le débat… Alors que la Première ministre dépose un énième 49.3. La paille, la poutre » .

La suite après cette publicité

De son côté, Nicolas Meizonnet, a réagi sur Twitter :

« La Première ministre Elisabeth Borne ne fait même plus semblant ! Ce rire qu’elle ne peut contenir à la tribune, devant la représentation nationale, c’est à la France entière qu’il est adressé. Du cynisme pur, une image choquante qui – je le crains – n’émouvra personne… » .

La suite après cette publicité

Et vous, qu’en pensez-vous ?

>>>À lire aussi : Elisabeth Borne : cette photo avec son conjoint qui fait jaser…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.