Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

L’employé d’une station service abattu d’une balle dans la tête par un homme qui refuse le masque

Publié par Jessy le 22 Sep 2021 à 17:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Drame dans une station service. Le Covid-19 n’aura pas seulement des victimes du virus. Dans le monde entier, certains faits divers ne donnent pas d’espoir pour l’humanité.

En Allemagne, un employé d’une station service a été tué par un homme qui refusait de porter le masque. Les citoyens ont parfois tendance à perdre les pédales…

station service

>>> À lire aussi : Une enfant de 9 ans refuse de répondre à un exercice de maths qu’elle juge grossophobe

Un employé d’une station service meurt pour un masque

En Allemagne, un employé d’une station service a perdu la vie. À seulement 20 ans, l’employé a été victime d’un homme qui refusait de porter le masque. Alors que le suspect de 49 ans entre sans masque dans la station service, le jeune étudiant lui demande de porter le masque. Un ordre que le quarantenaire n’accepte pas.

Enervé, il ressort de la station service en laissant ses achats sur le comptoir. En effet, l’employé de 20 ans a refusé d’encaisser l’homme tant qu’il ne se soumettait pas aux règles sanitaires. Une heure et demie plus tard, l’homme revient finalement avec un masque sur le visage. Il passe devant le comptoir… Et enlève son masque. Une nouvelle fois, le caissier lui demande de mettre son masque à l’intérieur du magasin. Mais l’homme n’est pas décidé à coopérer.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

>>> À lire aussi : Paris : Une voiture fonce sur des piétons sur les Champs-Elysées (vidéo)

Il sort un revolver et lui tire dessus !

Lorsque l’étudiant lui demande une nouvelle fois de porter son masque, l’homme de 49 ans sort un revolver et lui tire dessus avant de prendre la fuite. Ce n’est que le lendemain qu’il s’est rendu à la police. L’homme a annoncé que les mesures sanitaires instaurées pour combattre le Covid-19 l’angoissaient, et qu’il voyait cela comme une « atteinte croissante à ses droits » comme le rapporte Kai Fuhrmann, le procureur. L

‘homme a également avoué qu’au moment des faits, il ne voyait « aucune autre issue » . Les différentes personnalités politiques ont pris la parole sur les réseaux sociaux.

>>> À lire aussi : Saïd Bogota (Taxi 5) : l’acteur condamné à 16 ans de prison pour tentative d’assassinat