Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : un jeune soignant homosexuel est retrouvé brûlé vif

Publié par Deborah le 01 Mai 2021 à 16:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Lettonie, un soignant de 29 ans a été retrouvé brûlé vif. Ce jeune homosexuel était victime de menaces de mort et d’insultes homophobes.

La suite après cette publicité
lettonie homme homosexuel mort

>>> A lire aussi : Loana : « je vais finir homo »… la polémique qui enfle !

Un jeune homme homosexuel brûlé vif

Normunds Kindzulis avait 29 ans. Il exerçait une profession paramédicale : aide-soignant. Son métier consistait à guérir les Lettoniens. Son corps a été retrouvé brûlé à hauteur de 85%. Le jeune y laisse sa vie. Il meurt des suites de ses blessures le jour même, le 23 avril.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Cet homme d’une vingtaine d’années était la cible de menaces de mort car il était homosexuel. Il avait subi des comportements homophones et des violences à maintes reprises. À la recherche de tranquillité, il avait décidé de déménager de la ville de Riga à celle de Tukums, qui semblait être une ville plus calme, loin de la capitale. Mais rien y fait. Sur place, il est attaqué physiquement et ce, plusieurs fois.

La police locale n’a pas exclu l’hypothèse d’un suicide. Andrejs Grishins, numéro deux de la police criminelle en Lettonie précise qu’« amener quelqu’un au bord du suicide » est un crime.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un couple a adopté un bébé abandonné dans le métro… découvrez ce qu’il est devenu 20 ans après

Homophobie : débat relancé dans tout le pays

Ce décès a provoqué une émotion vive chez les Lettoniens. Il faut savoir que depuis 2006, la Constitution en Lettonie interdit le mariage de deux personnes du même sexe. Après la mort de ce jeune homme de 29 ans, le président Egils Levits a affirmé qu’il n’y avait « pas de place pour la haine » dans son pays.

La suite après cette publicité

Après un premier refus d’ouvrir des investigations, une enquête criminelle a finalement été lancée. L’enquête porterait sur l’inaction de la police locale, celle de Tukums. En effet, celle-ci n’avait pas recherché les individus qui harcelaient depuis un long moment Normunds Kindzulis. En effet, aucune recherche n’avait été lancée envers ses agresseurs.

Le débat autour l’homophobie est relancé dans ce pays balte qui est membre de l’Union européenne. Pourtant, rappelons-nous qu’en 2003, le Parlement européen avait demandé à tous les États membre de l’Union européenne « d’abolir toute forme de discrimination (législative ou de facto) dont sont victimes les homosexuels, notamment en matière de droit au mariage et d’adoption d’enfants. » Aujourd’hui encore, aux quatre coins du globe, les homosexuels et les LGBTI+ sont victimes d’insultes ou de violences graves.

>>> A lire aussi : Montpellier : 405 euros d’amendes pour avoir consommé de l’alcool sur la plage…

La suite après cette publicité
Source : HUFFPOST

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.