Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : une fillette de 6 ans est décédée dans l’attraction d’un parc à sensations fortes !

Publié par Celine Spectra le 27 Sep 2021 à 9:36

Une fillette de 6 ans est décédée début septembre dans un parc à thèmes du Colorado. La pauvre petite serait malheureusement tombée d’un manège simulant une chute libre.

Drame une fillette de 6 ans est décédé début septembre dans un manège à sensations

Image Pixabay

>>> À lire aussi : Une mouette s’invite dans un manège et gifle une adolescente (vidéo)

Une fillette de 6 ans est décédée début septembre dans un manège à sensation

Le manège Haunted Mine Drop du parc d’attractions Glenwood Caverns Adventure Park dans le Colorado, est un manège qui permet à de nombreuses personnes amatrices de sensations fortes de vivre une chute libre de 33,5 mètres. Sur le manège sont installées, pour la sécurité, deux ceintures, mais aucune attache malheureusement au niveau des épaules. Le but étant qu’ainsi les sensations de chute libre soient encore plus fortes.

Mais malheureusement, ce qui devait être à la base de bonnes vacances en famille, ont complétement viré au drame pour une famille de passage dans le Colorado. En effet, lors de leur visite début septembre au parc de loisirs Glenwood Caverns Adventure, leur fillette de 6 ans est décédée dans une attraction baptisée «Haunted mine drop».

Ayant été inaugurée en juillet 2017, cette attraction simule une véritable chute libre. Les visiteurs prennent position sur des sièges et sont envoyés à grande vitesse 33 mètres sous terre, dans une mine.

>>> À lire aussi : Manèges à poney : les images insoutenables de ce supplice infligé à ces animaux 

La machine avait pourtant prévenu d’un éventuel problème de sécurité !

L’enquête a dévoilé que la fillette s’était en fait assise sur les ceintures. Celles-ci étaient restées verrouillées depuis le dernier tour du manège. De plus, l’opérateur du manège n’avait pas pris la précaution de déverrouiller les ceintures entre les deux tours.

Le manège a toutefois averti d’un problème, l’opérateur a donc été vérifier que les ceintures de l’enfant étaient bel et bien verrouillées.

Néanmoins, il n’a absolument pas remarqué que les protections n’étaient en réalité pas bien fixées sur la pauvre petite. Le manège refusant toujours de démarrer, il a donc pris le risque d’enclencher un démarrage manuel…

>>> À lire aussi : Le système de sécurité s’ouvre et six personnes sont éjectées d’un manège en action

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.