Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ed Gein : qui est le psychopathe qui a inspiré de nombreux réalisateurs de cinéma ?

Publié par Jessy le 27 Nov 2021 à 19:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nombreux sont ceux qui aiment regarder un film d’horreur. Mais la plupart du temps, ces histoires sont inspirées de faits réels. De quoi nous faire froid dans le dos. C’est le cas d’Edwardconnu comme Ed Gein. Mais qui est ce serial killer qui a inspiré de nombreux réalisateurs de cinéma ?

Ed Gein

>>> À lire aussi : Ce serial-killer apprend qu’il est condamné à mort, sa réaction fait froid dans le dos…

Ed Gein, l’homme qui créait des objets avec corps de ses victimes !

Quand on regarde la vie d’Edward Theodore Gein, on reconnaît facilement les éléments qui régissent les stéréotypes d’un déséquilibré mental. Son père était un alcoolique violent, alors que sa mère était une femme battue et violente envers ses enfants. Ed Gein vivra donc une enfance difficile. Mais c’est en 1945, lorsque sa mère décède, que l’homme bascule. Loin d’accepté la mort de sa mère, dont il a toujours cherché l’amour, Ed Gein tente de la faire revivre… En vain. Fou de rage, il commencera à déterrer des cadavres afin d’en faire des « habits » .

Petit à petit, il est attiré par des envies meurtrières. Entre 1954 et 1957, Mary Hogan et Bernice Worden disparaissent dans des conditions similaires et étranges. Mais un témoin a aperçu Ed Gein. L’homme devient le suspect numéro, et les enquêteurs se rendent rapidement dans sa ferme personnelle.

Ed Gein

>>> À lire aussi : Le Grêlé : Qui est ce gendarme serial killer, identifié 35 ans après grâce à sa lettre de suicide ?

Une ferme aux allures de musée de l’horreur !

Lorsqu’ils arrivent sur place, les enquêteurs font des découvertes horrifiantes. Chez Ed Gein, c’est un véritable musée de l’horreur. Des organes humains sont exhibés dans des bocaux et des cadavres recouvrent le sol. Niveau décoration, Ed Gein se servait de la peau humaine pour créer des abats-jour, des draps, des rideaux et des vêtements. En vue des nombreux corps et restes humains découverts chez lui, l’homme est rapidement surnommer le « Boucher de Plainfield » . Le corps de Bernice a été retrouvée dans la ferme personnelle du serial killer.

L’homme a inspiré et continue d’inspirer de grands réalisateurs de cinéma d’horreur. On pense rapidement à Psychose ou Massacre à la tronçonneuse. Pour les réalisateurs, l’histoire d’Ed Gein est presque irréaliste. Bien souvent, les films d’horreur indiquent être « inspirés de faits réels » … Et ce n’est pas pour rien.

>>> À lire aussi : Joe Metheny, le tueur cannibale qui servait la chair de ses victimes dans les hamburgers de son restaurant

Source : Hitek

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.