Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Elisa Pilarski : nouveau rebondissement concernant son chien Curtis

Publié par Justine le 06 Juin 2020 à 13:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décédée tragiquement le 16 novembre 2019 lors d’une balade en forêt, la mort d’Elisa Pilarski reste encore un grand mystère. Entourée d’une meute de chiens de chasse et de son chien de compagnie, Curtis, la jeune femme enceinte de 6 mois a été sauvagement tuée par des morsures. Qui en est l’auteur ?

La suite après cette publicité
Elisa Pilarski

>>> À lire aussi : Affaire Maddie : les autorités allemandes annoncent une terrible nouvelle…

L’enquête sur la mort d’Elisa Pilarski piétine

La suite après cette vidéo

Depuis ce terrible accident, l’enquête se poursuit, mais peine à avancer. Les chiens de chasse sont-ils coupables ? Ou est-ce Curtis ? Même si des analyses ADN sont toujours en cours sur la victime, le compagnon de la jeune femme refuse de croire que leur chien est l’auteur de ce carnage.

La suite après cette publicité

Six mois après ce drame, l’enquête se poursuit et Curtis est toujours au coeur des investigations. Ce dernier a un comportement des plus étranges et s’apprête à passer une expertise comportementale dévoile le magistrat du parquet. Malgré les efforts de son maître pour l’innocenter, l’attitude du chien interroge. Depuis la mort d’Elisa Pilarski, Curtis est de plus en plus agressif. Il attrape les personnes par leurs vêtements et mord…

>>> À lire aussi : Affaire Pilarski : du nouveau dans l’affaire ?

Curtis, auteur du meurtre d’Elisa Pilarski ?

La suite après cette publicité

Depuis l’accident et après une réquisition judiciaire, Curtis vit enfermé. De nombreux soupçons pèsent sur lui après que les enquêteurs aient découvert des propos d’Elisa Pilarski raconté par sa mère : « C’est Curtis il ne m’a pas loupée », relate l’Oise Hebdo.

Toutefois, même si les indices renvoient tous vers Curtis, le compagnon de la défunte n’en démord pas : son chien est innocent. Malgré les nombreux messages sur Facebook qui alertent contre le risque d’euthanasie de son animal, rien ne pourra contredire les analyses ADN et l’expertise comportementale. Les résultats sont attendus dans les prochaines semaines.

>>> À lire aussi : Affaire Pilarski : ces nouveaux détails chocs peuvent nuire à l’avenir de Curtis

La suite après cette publicité
Source : Closer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.