Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Horrible : un enfant de 10 ans confiné dans une voiture après avoir été positif au Covid-19 !

Publié par Jessy le 26 Mar 2021 à 20:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En France, 19 départements ont été placés en confinement allégé, alors que la vaccination s’élargit à un plus grand nombre dans le but d’atteindre, à l’été prochain, les moins de 30 ans. Partout en France, des campagnes de tests dans les établissements scolaires ont eu lieu. Levan, un enfant de 10 ans, a été testé positif et a donc dû se confiner dans une voiture.

>> À lire aussi : Confinement : Les rassemblements en extérieur de plus de six personnes interdits dans toute la France

Levan, 10 ans, confiné dans une voiture !

Partout en France, de nombreux établissements scolaires sont soumis à des tests anti Covid-19 afin de prendre les mesures nécessaires si le taux de positivité est élevé. À Rennes, le petit Levan, âgé de 10 ans, est obligé de se confiner dans une voiture.

Après la campagne de tests dans son établissement scolaires, le petit garçon de 10 ans est positif au Covid-19, et doit donc se confiner à son domicile, comme le rapporte Ouest France. Petit problème : le garçon vit dans une voiture avec sa mère et son grand-frère.

Originaires de Georgie, les trois personnes ont vécu un refus de demande d’asile, et sont obligés d’alterner entre des hébergements provisoires et la voiture familiale, comme l’indique Ouest France.

Une situation qui a touché l’association « Un toit c’est un droit » , qui est venu en aide à la famille.

>> À lire aussi : Confinement strict avec fermeture des écoles pendant 2 mois : ce scénario catastrophe qui pourrait être décidé (Vidéo)

L’association vient en aide à la famille !

Face à cette situation inédite, l’association « Un toit c’est un droit » a appelé le 115 afin de venir en aide à la mère et à ses deux enfants. Plusieurs associations ont été mises au courant de la situation de la famille, et ont tenté de leur trouver une place dans une chambre d’hôtel ou un centre d’hébergement le temps de l’isolement du petit garçon, sans résultat positif. Deux jours après, la famille sera finalement prise en charge par le réseau social médical Louis Guilloux, qui trouve une place dans un centre d’hébergement pour sans-abri. Le centre s’est spécialisé pour accueillir les personnes sans domicile fixe et présentant des symptômes au Covid-19. Pendant 10 jours, la famille pourra donc s’isoler autre part que dans leur voiture.

>> À lire aussi : ALERTE : Olivier Véran annonce le reconfinement de 3 nouveaux départements

Source : Le Figaro // Ouest France
0