Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un enfant de deux ans perd la vie, écrasé par son père

Publié par Romane TARDY le 13 Sep 2021 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Perdre un enfant, la peur effroyable de tout parent. Lors d’un terrible accident ce samedi à Thizy-les-Bourgs dans le Rhône, une famille a dû faire face à ce drame. En effet, un petit de deux ans a perdu la vie après avoir été écrasé par une voiture. Toutefois, il ne s’agit pas de n’importe quelle voiture, c’est le père du bambin qui conduisait.

police

>>> A lire aussi : Soupçonnée d’être responsable de la mort de ses enfants, une mère prend la fuite…

Un enfant perd la vie écrasé

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Samedi en fin de matinée à Thizy-les-Bourgs, dans le Rhône, un père de famille manoeuvre avec son véhicule dans la cour de la maison. Cette cour était en travaux. Malheureusement, il n’aurait pas vu son fils qui était juste à côté et l’aurait tragiquement écrasé. Le petit n’a pas survécu. Il a été mortellement heurté.

Son père a été hospitalisé en état de choc et est en attente d’audition. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte. Selon les premiers éléments communiqués par le parquet, il s’agirait bien d’un accident.

Une famille détruite

L’enfant était le fils unique du couple. La petite famille vivait dans la commune du Rhône depuis une dizaine d’années déjà. Le maire de Thizy-les-Bourgs, Martin Sotton, a évoqué « un drame terrible » .

Les accidents touchant des enfants se multiplient. Fin août, un petit garçon a perdu la vie à Tournon-sur-Rhône. Il était aussi âgé de deux ans. Il a été reversé par une voiture. Grièvement blessé, il a rendu son dernier souffle à l’hôpital. La conductrice qui a renversé le petit est une femme de 37 ans qui n’avait pourtant ni consommé d’alcool ou de stupéfiants. Elle a aussi été emmenée à l’hôpital en état de choc et une enquête a été ouverte.

>>> A lire aussi : Une femme tuée par son mari devant ses quatre enfants