Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ligoté et bâillonné, un enfant de 7 ans est retrouvé mort à Lorient : le récit glaçant de l’agonie de cet enfant

Publié par Claire JONNIER le 12 Fév 2021 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jour-là, la police intervient au domicile d’une mère de 3 enfants. Dans la salle de bain, un enfant de 7 ans est retrouvé mort, ligoté et bâillonné. Très vite, c’est la piste du drame familial qui est envisagée et la mère est pointée du doigt.

>> À lire aussi : Une tuerie familiale cause la mort de cinq personnes dont quatre enfants et trois blessés graves

Un enfant de 7 ans retrouvé mort à Lorient

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce dimanche 7 février, c’est un véritable drame qui secoue la ville de Lorient. La police intervient au domicile d’une mère de 3 enfants et découvre le pire. En effet, un enfant de 7 ans est retrouvé mort, ligoté et bâillonné dans la salle de bain. Visiblement, les premières conclusions de l’autopsie permettent de conclure à une « asphyxie modérée. »

Rapidement, c’est la stupeur et bien évidemment, une enquête est diligentée pour savoir ce qui a pu exactement se passer ce jour-là. Et dans le même temps, c’est la mère qui est pointée du doigt puisqu’elle fait l’objet de témoignages accablants. En effet, elle n’aurait tout simplement pas supporté que son fils lui tienne tête en refusant d’aller se laver…

Un témoignage accablant

L’histoire de cet enfant de 7 ans retrouvé mort dans la salle de bain pose évidemment un certain nombre de questions. Pourquoi s’est-il retrouvé avec un bâillon sur la bouche en train d’agoniser parterre ? Et bien visiblement, parce que cette mère célibataire de 41 ans ne supportait pas que son fils lui tienne tête.

En effet, il apparaît clairement qu’elle aurait énormément de mal à s’occuper de ses 3 enfants qui ont d’ailleurs été immédiatement placés dans un service de l’aide sociale à l’enfance. Quant au petit, elle dira simplement qu’il a fait une « crise » et justifie son acte de cette manière. En effet, comme il refusait de se laver, elle l’a donc tout bonnement ligoté et bâillonné avant de laisser mourir sur le sol glacé de la salle de bain.

>> À lire aussi : Violences domestiques : frappé par son père, un enfant de six ans est retrouvé en état de mort cérébrale