Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Pour aucune raison, on pouvait s’en prendre une » : Les enfants de Valérie Bacot livrent un témoignage bouleversant

Publié par Gabrielle Nourry le 24 Juin 2021 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 22 juin, a eu lieu le deuxième jour du procès de Valérie Bacot. La cour a entendu les trois enfants de l’accusée. Leur mère est accusée d’avoir tué son mari violent qui la prostituait. Trois des quatre enfants de Valérie Bacot ont été appelés à témoigner. Le plus jeune n’a pas été appelé. Ils délivrent tous le même témoignage bouleversant.

La suite après cette publicité
Valérie Bacot

>>> A lire aussi : « Je voulais juste me protéger » : Violée, battue, prostituée, Valérie Bacot, qui a tué son mari, explique son geste

La crainte que Daniel Polette prostitue sa fille

Daniel Polette se moquait ouvertement de ses enfants. Il les traitait d’attardés, de « bons à rien » , de « c*ns » parce qu’ils souffrent tous de troubles de l’attention.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

« Notre ancienne vie était une vie très compliquée. On était terrorisés » , raconte Camille, la fille de Valérie Bacot devant les assises. Elle se remémore avoir entendu son père dire à sa mère : « Je vais prévenir tes enfants que je vais te mettre en sang, te mettre à terre et puis les tuer » .

La jeune femme raconte la soirée qui précède le meurtre où son père lui demande « comment elle est sexuellement » . Camille en parle à sa mère qui s’imagine que son mari pense à prostituer sa fille. La fille de Valérie Bacot raconte le comportement étrange de son père qui la regardait se déshabiller. « Je ne me sentais pas à l’aise quand il me regardait, me caressait les cheveux. Le but n’était pas de la tendresse » , explique Camille.

La jeune femme de 19 ans se rappelle le moment où sa mère lui a annoncé la mort de son père : « J’ai dit à ma mère maman ce n’est pas grave on va s’en sortir. Je sais que tu n’as pas fait ça par plaisir mais pour nous protéger » .

La suite après cette publicité

 

Les enfants de Valérie Bacot terrorisés

Vincent le fils aîné raconte lui aussi le calvaire : « Pour aucune raison, on pouvait s’en prendre une. Il a toujours été violent. Au début, je pensais que c’était comme ça dans toutes les familles. On a toujours vécu dans la douleur des coups qu’on subissait » . Durant ces années de violence, Vincent se rappelle de sa mère qui tente de prendre leur défense : « ma mère a toujours été là pour nous soutenir » .

La suite après cette publicité

Suite à l’assassinat, le fils aîné raconte : « On avait une peur, c’est qu’il se relève et nous tue » . Vincent estime que « sa mère serait morte de la violence que l’on subissait » si elle n’avait pas tué Daniel Polette.

Son petit frère Romain, 20 ans, témoigne du même quotidien, faisant remarqué l’alcoolisme de leur père : « On se faisait balancer par terre, on recevait des calottes. Quasiment tous les jours. Quand il rentrait, il buvait. Donc il était tout le temps énervé » .

Le soir du meurtre de Daniel Polette, les deux fils accompagnés de l’ex-compagnon de leur soeur, ont aidé leur mère à enterrer le corps. En décembre 2019, la justice les condamnent à 6 mois de prison avec sursis pour recel de cadavre.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Battue, prostituée et violée par son compagnon pendant 25 ans, elle finit par l’abattre et risque aujourd’hui la prison

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.