Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Séquestrée, il l’oblige à regarder une série sur l’esclavage pendant 9 heures

Publié par Salomee le 24 Fév 2020 à 6:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 17 février 2020, un homme afro-américain a séquestré une femme blanche de 37 ans. Il l’aurait forcé à regarder une série sur l’esclavage pendant 9 heures. 

Publicité

À lire aussi: Pakistan : à 14 ans, elle est forcée d’épouser son ravisseur

Une série sur l’esclavage pour éduquer sa victime qui serait raciste

Cette information provient directement du Daily Mail. Dans l’Iowa, Robert Lee Noye aurait en effet séquestré une femme. Il entretenait avec elle une relation dite « décousue« .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Il l’aurait forcé à regarder la série Roots, dont le synopsis est une adaptation du roman Racines, d’Alex Haley, datant de 1976. Cette série retrace les luttes d’une famille afro-américaine sur plusieurs générations. Cette famille, c’est celle de Kunta Kinte : un gambien capturé par des esclavagistes et emmené de force aux Etats-Unis, un homme qui a toujours combattu pour la liberté.

Le persécuteur a tout de même menacé la femme de la découper en morceaux et de la tuer si elle tentait de s’enfuir. De toute évidence, cette séquestration n’était pas si chill que ça..

La femme a réussi à se sortir d’affaire: elle a composé discrètement le 911, un numéro d’appel d’urgence, et a laissé son portable allumé. La police de Cedar Rapids a donc pu retracer l’appel et intervenir le plus vite possible chez l’assaillant.

Publicité

L’homme a un mobile. Il aurait voulu infliger une petite leçon de civilité à cette jeune femme pour l’aider à « mieux comprendre qu’elle était raciste » .

Pas sûr que ce soit la meilleure manière de la faire changer d’avis…

À lire aussi: Un jeune homme a tué sa mère, l’a décapitée et avoue avoir mangé une partie de son corps

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN