Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Fête clandestine : Plus de 100 personnes réunies dans un château

Publié par Sacha JOUANNE le 08 Avr 2021 à 18:00

Cette fête s’est déroulée le 4 avril dernier dans un château inhabité de la ville de Ris-Orangis. Les policiers ont verbalisé 123 personnes et l’organisateur de cette soirée a été placé en garde à vue.

fête-chateau

>>> À lire aussi : Des milliers de personnes agglutinées sans masque : les images surréalistes de cette manifestation font polémique (vidéo)

Une fête clandestine avec plus de 100 participants

Depuis plusieurs semaines, il est interdit de se réunir à plus de six personnes à l’extérieur de son domicile. Ce n’était pourtant pas de l’avis de plus de 100 personnes qui ont participé à une fête clandestine. Cette soirée s’est déroulé dans la nuit du 4 au 5 avril dernier, dans un château inhabité de la ville de Ris-Orangis en Essonne. Plus précisément, il s’agit du « Château Lot » qui est abandonné depuis 20 ans.

Cependant, manque de chance pour les participants, le bruit de leur soirée a fortement dérangé les riverains qui se situaient à proximité du château. Ils ont donc prévenu la police qui s’est rendu sur les lieux quelques minutes après. Comme le rapport Le Parisien, les policiers se sont placés aux sorties de la grande bâtisse afin de verbaliser les fêtards.

Le quotidien précise que les forces de l’ordre ont verbalisé 123 personnes pour « non-respect du couvre-feu » et pour certain « non-port du masque » . Quant à l’organisateur de cette fête, il a été placé en garde à vue et risque jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende pour « mise en danger de la vie d’autrui » .

De nombreux rassemblements en Essonne

On peut constater que de nombreuses fêtes clandestines se déroulent dans le département de l’Essonne. Comme par exemple, le 7 mars dernier, où une fête a été organisée au bord d’une péniche amarrée au Port aux Cerises dans la ville de Draveil. Les policiers ont verbalisé 68 personnes et avait placé le DJ de la fête en garde à vue.

Mais encore plus récemment où un tournage d’un clip de rap s’est transformé en une énorme fête clandestine dans le département. Selon la préfecture de l’Essonne, il y avait entre « 150 et 200 personnes« . L’organisation de ce type de soirée avec plusieurs centaines de participants peut avoir de réelles conséquences sur la propagation de la Covid-19.

>>> À lire aussi : Lyon : une fête sauvage réunissant 300 personnes sans masques fait polémique

Source : Le Parisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.