Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Scandale : une fête clandestine organisée dans un Airbnb, la maison est retrouvée saccagée

Publié par Manon CAPELLE le 29 Mar 2021 à 18:02

Ce week-end, un propriétaire d’une maison a loué sa propriété via la plateforme Airbnb. Toutefois, il a retrouvé sa maison saccagée après qu’une fête clandestine ait été organisée dans sa demeure.

fête clandestine maison airbnb

>>> À lire aussi : Complètement ivre, le compagnon d’une préfète interpellé après une course-poursuite avec la police !

Il loue sa maison sur Airbnb

Ce propriétaire pensait louer sa maison de Floirac à deux jeunes étudiantes via la plateforme Airbnb. Finalement, à la fin du week-end, il a découvert qu’une fête clandestine avait été organisée le vendredi soir, dès leur arrivée.

Les fêtards avaient vandalisé la demeure. Ce sont les voisins du propriétaire qui l’ont prévenu, le soir même. Alors, il s’était rendu sur place pour constater le tapage nocturne ainsi que pour relever les plaques d’immatriculation des fêtards.

>>> À lire aussi : Désespéré et dépassé, il appelle la police pour faire évacuer sa fête clandestine !

Deux étudiants organisent une fête clandestine

Puisqu’un contrat de location avait été dressé, la police n’a pas pu intervenir. Alors, les forces de l’ordre ont simplement verbalisé deux personnes qui sortaient du domicile. Ensuite, le lendemain, le propriétaire a simplement constaté la grandeur des dégâts.

Il y avait de la casse dans la cuisine et dans le jardin ainsi qu’une cloison a été enfoncée dans le salon. Sur les murs, le propriétaire a constaté des taches de vin. De nombreuses bouteilles jonchaient sur le sol. De plus, il a remarqué le vol d’appareils d’électroménager ainsi que la télévision.

L’homme doit porter plainte ce lundi 29 mars. Il va également se tourner vers Airbnb qui propose une garantie en cas de dégradation des biens loués sur le site. En attendant le dédommagement, le propriétaire a lancé une cagnotte en ligne pour racheter des meubles.

>>> À lire aussi : Les images incroyables d’une fête clandestine sous le périphérique Parisien (Vidéo)

Source : Le Progrès 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.