Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Les images incroyables d’une fête clandestine sous le périphérique Parisien (Vidéo)

Publié par Manon CAPELLE le 21 Fév 2021 à 15:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une fête clandestine a été organisée dans la nuit de samedi à dimanche, sous le boulevard périphérique de Paris. Un journaliste de BFM TV a assisté à cette fête clandestine. De plus, la police est intervenue et a interpellé cinq personnes, présumées comme les organisateurs de la fête.

Publicité

>>> À lire aussi : Covid-19 : Les conséquences des fêtes et de la rentrée inquiètent énormément !

Une fête clandestine organisée sous le boulevard périphérique de Paris

Publicité

Olivier Gallup, qui est journaliste à BFM TV, a assisté à cette fête clandestine. Comme vous pouvez le voir, il raconte la soirée qu’il a vécue. Il explique qu’il a découvert cette soirée par hasard, en sortant du travail. Alors que son chauffeur VTC lui indique qu’il y a des personnes à pied sur le périphérique, le journaliste décide de se rendre sur place.

Alors, il constate qu’une centaine de participants sont présents à cette fête clandestine. Le journaliste s’imagine aisément en boite de nuit : les gestes barrières sont absents, les personnes dansent, chantent, boivent de l’alcool.

Vers minuit et demie, Olivier Gallup part de la soirée. Pourtant, les forces de l’ordre ne sont toujours pas intervenues.

Publicité

>>> À lire aussi : La fête d’anniversaire d’un chat à l’origine d’un foyer de contaminations

Cinq personnes interpellées

Ce dimanche matin, la préfecture de police a expliqué la situation sur son compte Twitter. Ainsi, elle a indiqué : « Cette nuit, les policiers ont mis fin à une fête clandestine regroupant une centaine de personnes au bord du périph. »

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Elle ajoute : « Pour éviter un accident grave, la circulation a dû être coupée sur le périphérique ». De plus, une source de la préfecture a précisé que la police avait remarqué ce mouvement vers 1h20 du matin au niveau de la Porte d’Auteuil.

Cinq personnes, qui sont présumées comme les organisateurs de la fête, ont été interpellées. Alors que la crise sanitaire perdure, ils risquent jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

>>> À lire aussi : Neymar réunit 500 personnes pour une fête de 5 jours, jusqu’au Nouvel An en plein Covid

Source : BFM TV 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.