Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Fête des Loges : un employé coupable d’agression sexuelle sur une cliente ? La police enquête…

Publié par Felix Mouraille le 05 Juil 2022 à 11:00

À la Fête des Loges de Saint-Germain-en-Laye, un employé a été pointé du doigt par une cliente. En effet, ce dernier est accusé d’agression sexuelle alors qu’il incarnait l’un des personnages de l’attraction. Les faits se seraient déroulés dans le train fantôme. Le suspect aurait alors touché la poitrine de l’une des passagères ce dimanche, juste avant la fermeture de la fête foraine, d’après Le Parisien.

Une agression sexuelle à la Fête des Loges ?

Le Parisien rapporte qu’un employé du célèbre train fantôme de la Fête des Loges de Saint-Germain-en-Laye aurait été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche. L’individu de 27 ans est suspecté d’agression sexuelle sur l’une des passagères du train. Cette dernière, une jeune femme de 24 ans, l’accuse de lui avoir touché la poitrine.

fête des loges agression sexuelle train fantome

L’employé de la Fête des Loges interpellé et placé en garde à vue

Tout s’est joué aux alentours de 2 heures du matin, juste avant la fermeture de la Fête des Loges. Une femme s’est dirigée vers les policiers présents sur place. Venue avec ses deux sœurs et son frère, elle explique aux forces de l’ordre avoir senti des mains se poser de manière insistante sur sa poitrine. Dans l’obscurité, la potentielle victime a indiqué le personnage responsable de cet acte. L’employé travaillait avec le costume d’un clown. 

Suite à ces déclarations, les policiers décident d’interpeller l’individu. L’homme de 27 ans est alors placé en garde à vue au commissariat de Saint-Germain-en-Laye. D’après Le Parisien, l’employé ainsi que la victime présumée ont été entendus ce dimanche 3 juillet.

Depuis l’inauguration de la Fête des Loges, c’est le premier incident qui survient. Cette affluence importante (près de 15.000 personnes) est malheureusement ternie par cette suspicion agression sexuelle. Après ce triste événement, la fête forraine a décidé de renforcer son dispositif de sécurité avec la présence d’une trentaine de policiers en permanence. Espérons qu’aucun autre incident de ce type ne se produise d’ici au 15 août, date de la fin des attractions.

Source : Jean-Marc Morandini

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.