Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une enfant tuée par une balle perdue qui a traversé la fenêtre de son salon

Publié par Nicolas F le 27 Juin 2020 à 16:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis samedi dernier, cette famille de Chicago est détruite suite à la mort accidentelle d’Amaria, 13 ans. La jeune adolescente dansait innocemment dans le salon, quand une balle perdue a traversé la fenêtre et l’a frappée à la nuque. Amaria est décédée dans ce quartier violent de Chicago, où les manifestations font rage depuis plusieurs semaines.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Un agent du FBI perd son arme en réalisant un backflip et blesse quelqu’un avec la balle perdue

Sa fille lui montrait comment utiliser TikTok dans le salon

La suite après cette vidéo

Amaria Jones s’amusait chez elle avec sa maman. Elle était en train de lui montrer une nouvelle chorégraphie et comment se filmer sur TikTok, quand elle est soudainement tombée au sol. Une balle venait de traverser la fenêtre et de la toucher à la nuque. « Elle était au sol, se tenant la nuque. La dernière image que j’ai de mon bébé, c’est elle qui tend sa main, avec du sang qui coulait de son cou », raconte Lawanda Jones en pleurs, aux caméras de CBS. Sa fille venait d’être victime d’une balle perdue tirée dans la rue.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Ses prothèses mammaires lui sauvent la vie en arrêtant la balle d’un fusil

Une balle perdue l’a touchée à la nuque et l’a tuée

En réalité, deux adolescents, un de 15 ans et un autre de 16 ans, étaient assis sur le porche devant le bâtiment, quand ils ont vu un homme s’approcher d’eux et pointant le laser d’une arme dans leur direction. Devant le bâtiment où sont logés plusieurs familles, se trouvait un panneau sur lequel on pouvait lire. « À Chicago, les vies comptent », en référence au mouvement Black Lives Matter, qui depuis des semaines a provoqué des manifestations anti-racisme dans le monde entier. Dans ce quartier multiculturel de Chicago, le panneau a été perçu comme une provocation pour cet homme qui s’est mis à tirer vers les deux adolescents. L’un d’eux a été touché à la jambe. Dans la fusillade, une des balles a traversé la fenêtre et a touché mortellement Amaria.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Il tente de se suicider en se tirant une balle dans la tête et tue sa petite amie

L’incident a eu lieu en marge des manifestations anti-racisme

Comme l’explique Lawanda, suite au mouvement anti-racisme, Amaria avait expliqué à ses parents qu’elle souhaitait devenir avocate afin de défendre les plus faibles. À Chicago, les manifestations, qu’elles soient « pour » ou « anti », sont de plus en plus violentes. Rien que du vendredi soir au dimanche midi, du 19 au 21 juin 2020, 78 personnes ont été victimes d’armes à feu à Chicago. Sur ces 78 personnes, 11 sont mortes. Parmi ses 11 morts, on compte Amaria et également un petit garçon de 3 ans.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Après une battue dans l’Isère, un papa retrouve une balle perdue logée dans le mur de la chambre de sa fille de 3 ans…

Crédits et source : CBS

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.