Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une fusillade éclate à Toulouse : bilan tragique !

Publié par Salomee le 11 Août 2020 à 10:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 10 août 2020, dans le quartier des Izards, près du métro Trois cocues à Toulouse, un homme armé a tiré plusieurs coups de feu sur des passants. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a perdu la vie et deux autres jeunes de 20 et 23 ans ont été gravement blessés. Retour sur cet événement tragique. 

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Coups de feu » et mouvement de foule à Cannes : scène de chaos dans la ville (vidéo)

Une fusillade explose dans un quartier sensible de Toulouse

La suite après cette vidéo

Dans la soirée de ce lundi 10 août 2020, un homme armé a tiré sur des passants dans le quartier sensible des Izards, près du métro Trois cocues, à Toulouse. Un jeune homme d’une vingtaine d’années succombe à cette violente agression et deux autres jeunes de 20 et 23 sont transportés en urgence à l’hôpital. Heureusement, hier soir, leurs jours n’étaient pas en danger.

La suite après cette publicité

Suite à cette attaque, les forces de l’ordre ont bouclé le quartier une partie de la nuit. Le coupable est activement recherché. Selon des témoins, il était à pied lorsqu’il a tiré. À l’heure actuelle, personne ne connait les motivations du fugitif. Mais la piste du règlement de compte est fortement envisagée, dans un quartier où le trafic de drogue règne en maître.

Les policiers demandent au Ministre de l’Intérieur des renforts pour gérer les quartiers difficiles de la ville rose

Ce n’est pas la première fois qu’une fusillade intervient dans ce quartier sensible de la ville rose. En effet, en mars 2019, un homme armé avait ouvert le feu au fusil d’assaut sur des personnes à bord d’une Volkswagen Golf noire, face à la station de métro. Pour Didier Martinez, le représentant régional Unité SGP Police Occitanie, interrogé par France 3 régions, cette « récurrence semble se banaliser dans la ville rose. Alors qu’à Nice le Ministre se déplace aussitôt, classe la ville « zone difficile » et annonce l’affectation de 60 policiers supplémentaires, ici à Toulouse : rien. » 

La suite après cette publicité

En effet, les gendarmes ont besoin de renforts pour travailler sereinement dans les quartiers « chauds » de Toulouse et mieux gérer ce genre d’événement tragique. Le représentant syndical déplore donc cette situation dans un communiqué de presse adressé au Ministre de l’Intérieur. Leur demande est claire, ils veulent « le classement en zone difficile de la circonscription de Toulouse avec le renfort impérieux d’une centaine de policiers (supplémentaires) serait de nature à rééquilibrer les forces en présence, et répondrait à l’attente forte des personnels. » rappelle Didier Martinez. En espérant que cette demande sera prise au sérieux par Gérard Darmanin.

À lire aussi : Un incendie « d’une rare violence » ravage un immeuble de Vincennes et fait deux morts (VIDEO)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.