Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il pensait se rendre à un date rencontré sur GrindR, mais se fait violenter par 4 mineurs

Publié par Mel Dib le 06 Mai 2024 à 14:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Seine-et-Marne, un homme de 23 ans qui pensait se rendre à un rendez-vous galant trouvé sur GrindR, une application de rencontre homosexuelle, a dû faire face à quatre mineurs qui l’ont roué de coups.

La suite après cette publicité

Une femme transsexuelle a été violemment agressée à Bordeaux Une femme transsexuelle a été violemment agressée à Bordeaux

Un guet-apens brutal sur GrindR

La suite après cette vidéo

On se souvient qu’il y a quelques années une vague d’agresseurs s’attaquaient à la communauté LGBTQ+, malheureusement, cette fois-ci d’autres agresseurs, on agit. Un jeune homme de 23 ans était inscrit sur l’application GrindR, généralement utilisé à destination de la communauté LGBTQ+.

La suite après cette publicité

Il avait obtenu un rendez-vous avec un autre homme. Cependant, tout ne s’est pas passé comme prévu. Alors que la victime, pleine d’espoir, se dirigeait vers ce qui devait être un moment agréable, elle a été brutalement attaquée par quatre adolescents.

Ces derniers, âgés de 15 à 17 ans, l’ont non seulement passé à tabac, mais lui ont également volé des objets personnels, tels que son téléphone portable et sa trottinette électrique. L’incident, qui a eu lieu à Crégy-lès-Meaux, s’est rapidement transformé en un scénario cauchemar, laissant le jeune homme hospitalisé.

grindR agression
La suite après cette publicité

Stormy, influenceuse transgenre « Les gens sur les réseaux veulent juste blesser » : Stormy raconte son vécu en tant […] « Les gens sur les réseaux veulent juste blesser » : Stormy raconte son vécu en tant qu’influenceuse tra […]

Réponse des autorités

Alertés, les policiers de la brigade anticriminalité de Meaux et les fonctionnaires de la police municipale ont réussi à appréhender les suspects à quelques kilomètres du lieu de l’agression. Lors de leur audition, les mineurs ont reconnu leurs actes, conduisant à une information judiciaire pour « vol en bande organisée avec arme« .

La suite après cette publicité

Selon le procureur de la République de Meaux, il n’y aurait pas de caractère homophobe dans cette affaire, une déclaration qui interroge sur le contexte de l’agression.

Cependant, on se demande pourquoi ces jeunes se sont inscrit sur une application de rencontre LGBTQ+ pour agresser un homme et oser dire qu’il ne s’agit pas d’un acte homophobe. Il y a quelques semaines, Gabriel Attal avait avancé l’idée de sévir ce type de comportement sur le dossier scolaire de l’élève. Peut-être qu’allons-nous assister à une première ?

Afghanistan : un homosexuel violemment agressé Afghanistan : un homosexuel piégé et violé par des Talibans Afghanistan : un homosexuel piégé et violé par des Talibans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.