Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Guerre en Ukraine : brûlé sur plus de 40% de son corps, ce petit garçon est devenu le symbole de la violence subie

Publié par Celine Spectra le 30 Juil 2022 à 20:23

Lors des dernières frappes russes, la ville de Vinnytsia a été fortement touchée et plusieurs victimes sont à déplorer. Dont notamment un enfant de sept ans, brûlé sur plus de 40% de son corps.

Un petit Ukrainien brûlé à plus de 40 % de son corps

Ce jeudi 14 juillet, les forces Russes ont de nouveau frappé en Ukraine. Cette fois, elles ont pris d’assaut Vinnytsia, touchant un parking accolé à un immeuble commercial dans le centre de la ville ukrainienne, comme le rapportent nos confrères de Libération.

Cette attaque a provoqué le décès de 20 personnes, dont notamment trois enfants, et également fait 90 blessés. Parmi ces derniers on retrouve le petit Roman, 7 ans, brûlé à 40% à cause d’une Roquette.

Guerre en Ukraine : brûlé sur plus de 40% de son corps, ce petit garçon est devenu le symbole de la violence subie

« 35% sont des brûlures au troisième degré »

Roman, dans un état critique, a rapidement été pris en charge dans un hôpital à l’ouest de l’Ukraine. Mais comme le révèle un de ses médecins, ses bras, ses jambes ainsi que sa tête ont été sévèrement touchés lors des frappes russes.

Le petit est, en effet, brûlé sur 40%. On apprend également que 35% de ses brûlures sont au troisième degré.

« Le pire dans ce cas, ce sont les brûlures sévères des voies respiratoires ».

Lors de la frappe, Roman se trouvait avec sa maman. Malheureusement, cette dernière n’a pas survécu. Selon le père du jeune garçon, son fils était conscient lors de l’arrivée des ambulances et il a très vite été pris en charge par les secours.

Un transfert médical vers l’Allemagne envisagé

Lorsque les médecins Ukrainiens auront réussi à stabiliser le petit, Roman sera transféré dans un autre hôpital en Allemagne. Ce n’est malheureusement pas pour autant que l’enfant sera sorti d’affaire. En effet, le pauvre petit devra subir plusieurs opérations à cause de ses brûlures.

Selon l’Unicef, chaque jour, au moins 2 enfants sont tués en Ukraine.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.