Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Guerre en Ukraine : cette mannequin et tireuse d’élite brésilienne tuée pendant un bombardement !

Publié par Jessy le 07 Juil 2022 à 8:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 24 février 2022, l’Ukraine connaît une attaque considérable de la part des forces armées russes. Si des rumeurs indiquent que des drones AliExpress ont été utilisés pour attaquer une raffinerie russe, la guerre continue à faire des dégâts matériels et humains. Une mannequin et tireuse d’élite brésilienne connue pour ses vidéos sur YouTube a été tuée lors d’un bombardement à Kharkiv la semaine dernière. La femme de 39 ans avait auparavant participé à des missions humanitaires.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Thalito Do Valle (source photo : NewsFlash)

Qui est Thalito, la mannequin et tireuse d’élite qui a servi l’Ukraine ?

La jeune génération ne s’attendait pas à connaître un jour une guerre aussi importante. Loin des livres d’histoire, la réalité de la guerre est bien présente en Ukraine. Et si plusieurs personnalités du monde entier ont décidé de s’engager contre Vladimir Poutine, leur visibilité sur les réseaux sociaux a permis aux internautes de suivre leur quotidien. C’est le cas de Thalito Do Valle, une mannequin et tireuse d’élite brésilienne. La femme de 39 ans a notamment participé à des missions humanitaires dans le monde entier, et a combattu l’El en Irak, comme le rapporte le DailyMail. Alors qu’Emmanuel Macron a pris une nouvelle décision pour l’Ukraine, la mannequin a décidé, il y a trois semaines, de prendre les armes. Elle est partie servir l’Ukraine aux côtés d’un ancien soldat brésilien, Douglas Burigo.

Thalito Do Valle (source photo : NewsFlash)

Elle meurt pendant les bombardements d’un bunker à Kharkiv

Depuis fin février, l’Ukraine se défend face aux multiples attaques de l’armée russe. Le pays peut notamment compter sur des alliés et des militaires venus de différents pays pour combattre à leurs côtés. Après quelques semaines à combattre les forces russes, Thalito est morte lors du bombardement de bunker à Kharkiv.

Cela faisait trois semaines qu’elle avait rejoint l’armée ukrainienne. Son acolyte et ancien soldat brésilien, Douglas Burigo, est également mort lors de cette attaque. « Elle a pris les armes seulement car c’est un contacte de guerre » a indiqué son frère aux médias. La guerre continue donc de faire, chaque jour, d’innombrables victimes. En France, une aide de 150 à 200 euros pourrait être mise en place pour accueillir un réfugié ukrainien à son domicile.

Source : DailyMail
0