Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un homme déguisé en Joker laisse tomber une boule de bowling sur la tête d’un homme

Publié par Nicolas F le 13 Fév 2021 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Damien Hammond est le diable incarné. Dans les rues de Nottingham, la peur s’était peu un peu installée, alors que cet homme à l’allure étrange avait pris l’habitude de sortir de chez lui avec le maquillage du Joker. Le psychopathe a fini par mettre la vie d’une personne en danger, en lâchant depuis un étage, une boule de bowling sur sa tête. La victime souffre à présent de lésions cérébrales.

> À lire aussi : Cet homme se prend pour le Joker et menace de tuer des gens en direct (Vidéo)

Un psychopathe déguisé en Joker blesse un employé municipal avec une boule de bowling

Damien Hammond, 31 ans, connu dans son quartier pour se balader dans la rue, maquillé comme le Joker, vient d’être condamné à 16 ans d’emprisonnement pour une tentative d’assassinat. En octobre 2019, un employé de la municipalité ramassait les encombrants dans la rue. Il était en train de récupérer une télé cassée quand il a été interpellé par Damien, qui l’observait à l’étage. Il a à peine eu le temps de lever les yeux vers la fenêtre, qu’une boule de bowling emballée dans un vieux jeans a surgi en sa direction.

> À lire aussi : Un cambrioleur assomme sans faire exprès son complice en lui balançant une brique sur la tête

Il a été condamné à 16 ans de prison

L’employé municipal a été frappé de plein fouet à la tête, souffrant d’une fracture du crâne qui a provoqué une hémorragie cérébrale. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, il a fallu deux heures aux forces de l’ordre pour l’arrêter, alors qu’il s’était barricadé chez lui, proférant des menaces avec un couteau. Il finira par s’immoler et se jeter par la fenêtre. Damien Hammond n’a pas réussi son suicide et a été soigné. Lorsqu’il est apparu cette semaine au tribunal, son avocat l’a défendu en expliquant qu’il souffrait de problèmes mentaux et qu’il était sous l’influence de Black Mamba, un cannabinoïde artificiel. Le juge Sampson n’a fait preuve d’aucune clémence à son égard et l’a condamné à 16 ans de réclusion, jugeant que c’était le temps minimum qu’il lui faudrait pour changer, considéré comme récidiviste et un danger pour la société.

> À lire aussi : Une grue laisse tomber une palette de briques sur des passantes qui traversaient la route près du chantier

psychopathe déguisé en joker

Crédits : Nottinghamshire Police

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER