Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une infirmière accusée du meurtre de 7 bébés : « Je suis mauvaise, j’ai fait ça »

Publié par Gabrielle Nourry le 08 Mai 2023 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Grande-Bretagne, une infirmière est accusée des meurtres de 7 bébés et aurait tenté d’en tuer 10 autres. Son procès est ouvert depuis sept mois, mais la jeune femme nie en bloc alors qu’elle s’était elle-même incriminée sur des notes.

À lire aussi : Elle place une caméra chez son fils paralysé cérébrale… elle découvre alors ce que l’infirmière lui fait (vidéo)

Une infirmière jugée pour le meurtre de 7 bébés

Lucy Letby est actuellement jugée à Manchester pour le meurtre de sept bébés en 2015 et 2016. Sept mois après l’ouverture de son procès qui a débuté en octobre, cette infirmière britannique était autorisée pour la première fois à prendre la parole devant la cour.

La femme de 33 ans a rejeté mardi 2 mai toutes les accusations à son encontre. Alors qu’elle avait écrit des notes où elle avouait les meurtres, elle s’est expliquée à ce sujet. Cette infirmière au service de néonatalogie conteste les 7 meurtres et 10 tentatives dont on l’accuse.

Elle aurait tué ces bébés en leur injectant de l’air dans les veines ou de l’insuline. Informée en 2016 des soupçons qui pèsent sur elle, elle a expliqué avoir trouvé « écœurant » d’être accusée de ces horreurs. « Je n’y croyais pas » témoigne-t-elle.

infirmiere

À lire aussi : Atroce : une mère de famille participe au meurtre de son enfant de deux ans

Elle avoue les meurtres dans des notes écrites

« Je ne pense pas qu’on puisse être accusé de pire que ça » raconte Lucy Letby. La jeune femme nie tout en bloc, assurant avoir toujours voulu travailler avec des enfants. « Ça va complètement à l’encontre de ce que c’est que d’être infirmière » s’est-elle défendue.

Mais son innocence est remise en question, notamment par le contenu de notes retrouvées durant l’enquête. « Je ne mérite pas de vivre. Je les ai tués exprès parce que je ne suis pas assez bonne pour m’occuper d’eux. Je suis une horrible mauvaise personne. Je suis le mal. Je l’ai fait » avait-elle écrit.

Mais l’infirmière a donné des explications concernant ces mots. Elle les aurait écrits car elle avait « l’impression d’avoir fait quelque chose de mal ». Mais la jeune femme assure que ces écrits ne sont pas une confession. Lucy Letby assure qu’elle était à l’époque en pleine détresse psychologique.

À lire aussi : Bébé tué au Destop dans une crèche : l’inquiétant profil de l’employée dévoilé

À lire aussi :

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0