Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Jonathann Daval : ce cadeau interdit que sa mère a fait entrer en prison

Publié par FJ le 23 Nov 2022 à 12:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs années, Jonathann Daval est emprisonné pour le meurtre d’Alexia, sa compagne. Sa mère, Martine Henry a dévoilé un livre Moi, maman de Jonathann publié jeudi 17 novembre 2022 dans lequel elle se confie sur la nouvelle vie de son fils. Dans l’ouvrage, elle raconte également la nouvelle vie en prison de son fils et ce cadeau interdit qu’elle lui a déjà apporté.

jonathann daval cadeau mere prison

© Capture d’écran Sept à Huit

>>> À lire aussi : « Il reste quelqu’un de bien » : La mère de Jonathann Daval prend la défense de son fils dans TPMP (vidéo)

Jonathann Daval, sa nouvelle vie en prison

En octobre 2017, l’affaire Alexia Daval secouait la France entière. La jeune femme a disparu sans laisser de traces un beau matin, après être partie faire un jogging. Inquiet de ne pas la voir revenir, son mari, Jonathann Daval parcours la ville entière et se rend chez ses beaux-parents, en vain. Après plusieurs heures de recherches, il décide de prévenir la gendarmerie.

Quelques jours plus tard, le corps d’Alexia Daval sera retrouvé dans un bois non loin de leur domicile, en partie calciné. Durant les marches blanches et les hommages, Jonathann Daval joue le mari éploré aux côtés de ses beaux-parents, alors qu’il est en réalité l’unique coupable. Il a finalement avoué son implication après plusieurs semaines d’audition.

>>> À lire aussi : « Je ne l’ai pas aidé à parler » : la mère de Jonathann Daval fait de troublantes révélations

Ce cadeau que sa mère a fait entrer

Depuis, il est incarcéré à la maison centrale d’Ensisheim. À l’occasion de la sortie de son livre Moi, maman de Jonathann, Martine Henry enchaîne les plateaux télés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle se fait remarquer à chaque fois, notamment pour avoir fait part de sa joie que son fils soit ami en prison avec Guy Georges, un célèbre tueur en série.

Une prison dans laquelle Martine Henry se permet quelques libertés. En effet, dans son livre, elle raconte le cadeau qu’elle a fait entrer alors que c’est totalement interdit : « La seule chose que j’ai fait entrer – on n’a pas le droit, mais je le dis quand même, par honnêteté – c’est une pastille Vichy. Jonathann adore ça et, bien sûr, il n’y en a pas en prison ! J’espère que ça ne lui causera pas de problèmes que je le dise, mais c’était ponctuel. Il était vraiment content. Dans ces moments-là, il a sa bouille d’enfant ».

>>> À lire aussi : Affaire Daval : La mère de Jonathann Daval sort un livre pour raconter sa version des faits

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0