Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une enfant perd la vie après s’être jetée d’un balcon avec sa sœur jumelle

Publié par Elodie GD le 25 Fév 2023 à 12:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Espagne est en deuil. Ce 21 février, des jumelles de 12 ans se sont jetées de leur balcon. L’une d’entre elles a malheureusement perdu la vie. La deuxième est hospitalisée dans un état grave.

>> A lire aussi : Suicide de Lucas : « Ce drame aurait pu être évité » affirme la mère de l’adolescent

La suite après cette publicité

Des jumelles en détresse

Le drame a plongé l’Espagne dans une profonde tristesse. Âgées de 12 ans seulement, des jumelles ont décidé, ce mardi, de sauter du troisième étage de leur immeuble. Un geste qui a ravivé les questionnements à propos de la santé mentale chez les jeunes. Le drame s’est produit à Sallent, une ville située à 60 kilomètres de Barcelone.

Malheureusement, le geste a conduit au décès de l’une des deux adolescentes. La deuxième a été prise en charge dans un hôpital. Elle se trouve actuellement dans un état grave. La police a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances qui ont conduit les deux jeunes filles à commettre ce geste.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Son petit frère de 3 ans meurt en buvant de la lessive… L’adolescente de 13 ans se suicide

« Nous assistons à une augmentation des comportements autodestructeurs »

La suite après cette publicité

Selon les médias locaux, les deux adolescentes auraient été victimes de moqueries de la part de leurs camarades. Une théorie qui, pour l’heure, n’a pas encore été confirmée. « Depuis la pandémie, nous assistons à une augmentation de comportements autodestructeurs de la part des jeunes, et en particulier des adolescents » , s’est inquiétée la ministre de l’Éducation, Pilar Alegria.

Prudente, elle a toutefois appelé tout un chacun à attendre la fin de l’enquête pour comprendre les circonstances du drame. En effet, selon le département régional chargé de l’Education, « l’établissement n’avait pas détecté de problématique particulière de harcèlement scolaire » . Il a néanmoins précisé que le collège des adolescentes avait « apporté un soutien psychologique et en matière d’orientation aux élèves depuis le début de l’année scolaire » . Affaire à suivre…

>> A lire aussi : Tragédie TikTok : un adolescent de 12 ans se suicide après avoir regardé des vidéos tristes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo