Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Maddie McCann : On connait enfin les résultats du test ADN de celle qui prétend être la filette disparue

Publié par Fanny Jacob le 05 Avr 2023 à 19:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs semaines, une jeune femme polonaise de 21 ans prétend être la petite fille disparue, Maddie McCann. Julia, qui pense être la fillette portée disparue depuis 2007 à cause d’une chanson, a donc décidé de prouver son identité. Elle s’est ainsi soumise à un test ADN et les résultats permettent enfin de savoir si oui ou non elle serait Maddie McCann.

À lire aussi : « Un traitement de 35 pilules par jour » : Julia, qui prétend être Maddie McCann, shootée aux médicaments ?

Affaire Maddie McCann : les résultats ADN sont tombés

Il y a plusieurs jours, Julia s’est livrée à un test ADN dans le but de prouver qu’elle est bien la petite fille disparue Maddie McCann. Cette dernière, qui souffre de graves problèmes psychiatriques, en est effectivement persuadée. Pour elle, ses parents ne sont pas ses parents biologiques et elle pourrait « vraiment être Madelaine » .

Néanmoins, son test ADN ne dit pas tout à fait la même chose. En effet, le tabloïd anglais The Mirror vient de dévoiler les résultats de ses analyses de sang. Et il semblerait que Julia Wendell n’ait pas de sang anglais, comme la petite Maddie McCann.

En réalité, son test ADN montre que Julia a du sang lituanien et roumain. Son test démontre qu’elle est aussi bien polonaise et qu’elle est donc très certainement la fille biologique de ses parents.

maddie McCann julia (2)

À lire aussi : Maddie McCann : celle qui prétendait être la fillette victime d’un trafic sexuel ?

Julia souffrirait d’un cancer également

« Au moins, Julia a fait bouger les enquêteurs sur l’affaire McCann » , a fait remarquer Fia Johanson, la conseillère de Julia Wendell.

Notez que Julia avait déjà fait un autre test ADN un peu avant. Celui-ci avait démontré que Julia était également malade. Selon ses analyses, elle souffrirait d’un cancer. Cependant, les médecins n’ont jamais pu confirmer le diagnostic puisque Julia n’aurait pas fait plus d’amples examens suite à ce test.

À lire aussi : Affaire Maddie McCann : nouveau rebondissement pour la jeune femme qui prétend être la fillette

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.