Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Marseille : un jeune homme de 23 ans a été tué dans une fusillade

Publié par Fanny Jacob le 17 Juin 2022 à 12:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, à Marseille, une fusillade a eu lieu devant une crèche, à coups de kalachnikov. C’est donc à se demander, mais comment se procurent-ils de telles armes ? Les habitants de Marseille sont-ils en sécurité ? Pour cause, ce jeudi soir, un jeune homme de 23 ans est mort par balle dans une cité de la ville. Un terrible drame qui n’est vraiment pas un cas isolé.

La suite après cette publicité
cité du Castellas marseille homme 23 ans tué par balle fusillade

Nouvelle fusillade dans une cité à Marseille

Le monde est-il devenu fou ? Pourquoi y a-t-il de plus en plus de tueries en France ? Quand on parle de fusillade à Marseille, nous pensons aussi à celle survenue au niveau de la cité la Bricarde, ce mois-ci. Là aussi, un jeune homme de 23 ans était pris pour cible. Ce jeudi 16 juin 2022, un autre jeune homme du même âge a été touché par balle au niveau d’une autre cité de Marseille.

La suite après cette vidéo

Les faits se sont déroulés dans la cité du Castellas. D’après la police, la victime est morte en attendant l’arrivée des secours, touché par une balle fatale. Nous ne savons pas les détails, pour le moment. Serait-ce un règlement de comptes ? Pour l’heure, la police enquête sur toutes les possibilités et modalités de ce meurtre.

La suite après cette publicité

Une insécurité grandissante en France

Il s’agit quand même du 14e mort par balles dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l’année. L’insécurité grandit de plus en plus à Marseille, où la fusillade est limite devenue banale. Mais, ce n’est pas la seule ville où l’insécurité règne. Nous avons notamment le cas à Toulon, avec l’affaire des piqûres sauvages. Là-bas, des gens s’amusent à piquer des personnes en soirée.

Mais, aussi, à Lyon, où deux hommes ont perdu la vie par balles un peu plus tôt. Les deux victimes étaient âgées de 16 et 20 ans. Là aussi, la piste du règlement de comptes est largement explorée par les enquêteurs.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.