Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Meurtre de George Floyd : l’adolescente qui a filmé la scène vit un véritable enfer !

Publié par Jessy le 03 Juin 2020 à 15:48

Depuis le drame, de nombreuses manifestations ont lieu aux Etats-Unis. À Minneapolis, un policier blanc a tué un homme de couleur, et la scène a été filmée par Darnella, une adolescente de 17 ans. Entre traumatisme de la scène, et harcèlement en ligne, la jeune adolescente vit un véritable calvaire.

>> À lire aussi : Émeutes et pillages après la mort de George Floyd : La situation dérape entre les manifestants et les policiers (Vidéo)

Darnella : l’adolescente a filmé le meurtre de George Floyd !

Le 25 mai dernier, Darnella a été confrontée à une scène traumatisante. Dans les rues de Minneapolis, un homme noir de 46 ans est tué lors de son interpellation. Sur les images filmées par Darnella, George Floyd est maintenu au sol par Dereck Chauvin, un policier blanc, alors que l’interpellé le supplie en le prévenant qu’il n’arrive plus à respirer. Après deux autopsies, les médecins légistes ont déclaré que George Floyd a succombé d’une « asphyxie par pression prolongée » .

À 17 ans, Darnella a assisté à la scène, impuissante. La vidéo a fait le tour du monde, provocant l’indignation de la population, et l’émergence ou le retour de différentes associations œuvrant contre les violences policières. De son côté, Darnella est une victime collatérale du drame, et reste traumatisée par la scène dont elle a été témoin.

>> À lire aussi : Qui est Derek Chauvin, l’officier de police responsable de la mort de George Floyd?

L’adolescente victime de harcèlement en ligne

Mais Darnella continue de vivre une période traumatisante dans sa vie. L’adolescente de 17 ans est victime de harcèlement, de critiques et d’attaques sur les réseaux sociaux depuis la diffusion de la vidéo, comme le rapporte TMZ. Pour se défendre, Darnella a publié un long texte sur sa page Facebook : « Je suis une mineure de 17 ans, évidemment que je n’allais pas aller affronter un policier, j’étais juste effrayée putain […] Sans moi, quatre flics auraient fait la même chose […] Et la police aurait probablement juste passé ça sous silence en se protégeant. Alors au lieu de m’insulter, remerciez moi. Parce que cela aurait pu être l’un de vos proches et vous auriez vous aussi aimez connaître la vérité » .

Pressions et insultes en lignes, mais également devant chez elle. Depuis le drame, une foule est présente devant chez Darnella et sa famille, à quelques mètres du lieu où George Floyd a été tué par un policier. Pour se protéger, la famille a préféré quitter le lieu.

>> À lire aussi : Mort de George Floyd : une star de la boxe va payer les funérailles

Source : Paris Match

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.