Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« J’ai cru qu’ils allaient me tabasser » : un photographe agressé par des membres de PNL après un grave accident de bus (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 09 Mai 2022 à 13:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’un des bus de tournée du groupe PNL s’est renversé sur l’autoroute le dimanche 8 mai. Arrivé sur place, un photographe de Ouest France a été agressé par les passagers du véhicule accidenté.

Les rappeurs PNL tiennent à leur discrétion, mais à quel prix ? Un salarié de Ouest France porte plainte contre les membres du groupe pour agression alors qu’il prenait des photos. Découvrez ci-dessous les premières images de l’accident filmées par une tiktokeuse. Plusieurs fans ont remarqué que les deux stars du rap français, se trouvaient à bord.

Accident de bus pour PNL : Le chauffeur se serait endormi

Reportée à cause du COVID, la tournée évènement du groupe a débuté la semaine dernière. Ademo et NOS ont fait leur grand retour après trois ans d’absence, mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Le dimanche 8 mai, les rappeurs et leur équipe ont embarqué à bord de plusieurs bus en direction de Nantes.

Vers 7h30 du matin, l’un des cars transportant dix personnes s’est renversé sur l’autoroute A11 et a terminé dans le fossé. Trois blessés légers sont à déplorer. Parmi eux, on compte RKM du groupe DTF, qui a assuré la première partie du concert malgré ses blessures.

Par chance, les passagers ont échappé au pire. Il y a un mois, deux personnes sont décédées dans l’accident d’un bus BlaBlaCar en Belgique. Comme cette fois-là, le chauffeur est le principal suspect. Une source proche de l’enquête a confié à Ouest France qu’il se serait « endormi au volant » .

Un photographe porte plainte pour agression

Un photographe de Ouest France a été agressé alors qu’il tentait de prendre des photos du car accidenté. Nos confrères, qui condamnent les faits, affirment que des membres de PNL et leur équipe s’en seraient violemment pris à lui pour qu’il supprime les clichés.

« Plusieurs passagers du groupe lui tombent dessus, l’un d’eux pénètre dans sa voiture et attrape un appareil photo sur le siège passager » , explique le média. De son côté, le photographe témoigne : « je n’ai rien pu faire, les gendarmes ont pu éviter que cela dégénère mais j’ai cru qu’ils allaient me tabasser » . La direction de Ouest France a décidé de porter plainte.

Les rappeurs de PNL risquent-ils de connaître de nouveaux déboires avec la justice ? En avril 2021, Ademo (Tarik Andrieu de son vrai nom) a été jugé pour outrage et rébellion après une interpellation musclée en plein Paris mais déclaré non-coupable. Pour l’heure, son implication dans l’agression n’est pas certaine. En effet, Ouest France précise que « le photographe n’a pas été en mesure de certifier qu’un des deux rappeurs faisait partie des agresseurs » .

0