Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Incident dans un centre équestre : 17 enfants blessés après une bousculade avec des poneys

Publié par Romane TARDY le 20 Juil 2022 à 11:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les enfants adorent souvent les poneys. Pas sûr que ce soit toujours le cas pour les 17 enfants qui ont été blessés dans un centre équestre de Bretagne lors d’une bousculade avec plusieurs de ces animaux.

17 enfants blessés par des poneys

Monter à cheval est le rêve de beaucoup d’enfants. Toutefois, tant qu’ils sont petits, ils ne peuvent chevaucher que des poneys. Pour cela, ils doivent souvent se rendre dans des centres équestres pour prendre des cours ou faire des balades. Mardi soir, au domaine de la Haute-Hairie, près de Vitré, en Ille-et-Vilaine, une colonie de vacances s’est présentée pour faire une activité équitation.

Malheureusement, cette sortie a tourné au cauchemar. Sans qu’on sache pourquoi, une bousculade s’est déclenchée quand les enfants ramenaient les animaux pour la nuit. Selon l’AFP, en communication avec le parquet de Rennes, « les enfants et deux accompagnantes, emmenaient une vingtaine de poneys au champ. Sur le chemin, l’un des poneys, sans doute celui de tête, a fait demi-tour pour une raison indéterminée, suivi par d’autres. Dans leur fuite, les animaux ont bousculé et renversé le groupe » .

Le bilan est assez lourd : « 18 victimes, dont trois blessés graves, 14 blessés légers et une victime impliquée » .

poneys

Réanimation et cellule psychologique

Les trois blessés graves présentaient des lésions au niveau de la tête et ont donc été admis en hospitalisation à Rennes, grande ville la plus proche. Pour certains, ils ont même dû être intégré en service de réanimation avec la nécessité « d’une surveillance particulière » . Les autres ont été blessés plus légèrement et ont passé des radios pour des traumatismes moins importants. Les enfants, au nombre de 26, avaient entre 9 et 13 ans.

Deux animateurs auraient également été touchés. Ils seraient en « état de stress post-traumatique » . Ils auront donc accès à un suivi psychologique en plus des soins pour leurs blessures.

Ce mercredi, une cellule médico-psychologique a été ouverte au centre équestre. Une enquête a également commencé pour comprendre les circonstances exactes de ce drame. Le Premier adjoint à la maire de Saint-M Hervé a tenu à préciser qu’il s’agissait du premier incident de ce type sur le domaine : « C’est un centre équestre qui existe depuis plus de vingt ans et dans lequel nous n’avons jamais eu de problème » .

0