Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il pensait se rendre à un rendez-vous galant, mais c’était un terrible un guet-apens !

Publié par La rédaction le 20 Mai 2021 à 6:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En partant pour un rendez-vous amoureux, on s’attend forcément à tout… sauf au guet-apens qui est arrivé à cet homme. Et pour cause, dans la ville de Besançon, un jeune homme de la trentaine pensait tranquillement rencontrer une fille pour la première fois. Pourtant, au moment d’arriver sur les lieux, ce sont deux hommes armés qui l’attendent.

La suite après cette publicité

Les criminels l’ont alors menacé puis dépouillé avant de le laisser repartir comme il était venu. Un rendez-vous forcément moins galant.

>>> A lire aussi : Leboncoin : un homme victime d’un terrible guet-apens !

La suite après cette vidéo

Quand un date se révèle être un guet-apens

La suite après cette publicité

N’importe qui à sa place aurait pu se faire avoir. Au moment d’aborder cette fille visiblement fictive sur une plateforme de rencontres en ligne, ce jeune trentenaire était à mille lieux d’imaginer ce qui se cachait derrière. En effet, plusieurs jours durant, il parle et échange avec une certaine personne sur le net, avant de fixer avec cette dernière un rendez-vous réel. Mais c’est au moment d’arriver sur les lieux que la réalité lui explose en pleine figure…

Derrière la porte, ce sont deux hommes armés qui attendent finalement patiemment celui qui s’attend probablement à passer un doux moment. Si l’arme s’avère en réalité être une fausse, les malfaiteurs parviennent à soudoyer jusqu’à 100 euros à la victime, qui repart ensuite de ce guet-apens, excusez-nous du peu… la queue entre les jambes !

guet-apens besancon rendez vous galant police

>>> A lire aussi : Un cowboy désarme un braqueur dans un magasin

La suite après cette publicité

Les malfaiteurs arrêtés

Si le trentenaire a passé un moment auquel il ne s’attendait vraiment pas, les malfaiteurs, eux, pensaient également vivre une autre suite que celle qui n’ont vécu et qu’ils vivront. En effet, la police est parvenue à rapidement mettre la main sur eux. La somme donnée sous la menace du faux pistolet par la victime a pu lui être rendue et les malfaiteurs, eux, vont être poursuivis jusque devant la justice pour répondre de leur acte.

>>> A lire aussi : Images chocs d’une agression raciste : un homme de 72 ans devant la justice (vidéo)

La suite après cette publicité
Source : 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.