Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Mort de Victorine : Les dernières heures glaçantes de la jeune femme !

Publié par Elodie GD le 29 Sep 2020 à 10:00

Samedi soir les proches de Victorine, une étudiante de 18 ans, ont alerté les forces de l’ordre de sa disparition. Sans nouvelles d’elle depuis 19 heures, ils s’inquiétaient de ne pas la voir revenir. Pourtant la jeune femme les avait contactés en leur disant qu’elle était sur le chemin du retour. Dès dimanche, des battues ont été organisées afin de retrouver d’éventuels indices. Les recherches se sont poursuivies lundi jusqu’en milieu de journée, quand les enquêteurs ont trouvé un corps. Plus tard dans la journée, il s’est avéré qu’il s’agissait bien de celui de Victorine. Mais que s’est-il réellement passé? 

Disparition de Victorine: que s'est-il réellement passé?

A lire aussi: Disparition de Victorine en Isère : Un corps sans vie retrouvé dans un étang ! (VIDEO)

Le corps de Victorine repêché dans un ruisseau

Depuis que l’identité du corps retrouvé ce lundi aux abords d’un étang a été confirmé, les enquêteurs cherchent à en savoir plus. Ils essaient de reconstituer les événements entre le moment où elle a passé le dernier appel à ses proches aux alentours de 19 heures et celui où elle a trouvé la mort.

Pour rappel, le corps de Victorine a été retrouvé « immergé dans un ruisseau difficile d’accès ». Plus loin, les enquêteurs ont retrouvé ses baskets, un masque chirurgical et un sac à main. Pour l’heure, les causes du décès n’ont pas encore pu être identifiées. Mais une question reste centrale: que s’est-il passé après que la jeune femme ait contacté ses proches?

Un trajet inquiétant

D’après les informations recueillies par BFMTV, elle a quitté la gare routière de Villefontaine aux alentours de 19 heures après avoir raté le dernier bus. Dans l’incapacité de rentrer à son domicile avec les transports en commun, elle décide de rentrer à pied. Sur sa route, elle croise un groupe d’amis auquel elle dit qu’elle rentre chez elle. Elle les informe également qu’elle n’a plus beaucoup de batterie.

Après cela Victorine aurait emprunté un chemin traversant la forêt. « C’est un chemin goudronné au milieu de la forêt mais qui n’est pas éclairé et qui n’est pas entouré d’habitations. Quand on y passe on ne se sent pas en sécurité. Quand on le prend on n’a qu’une hâte, c’est de finir cette grande ligne droite pour arriver aux premières maisons au cas où il arriverait un malheur » a expliqué une proche de la jeune femme. Pour l’heure, les forces de l’ordre n’ont pas d’indices supplémentaires sur le trajet de la jeune femme et ce qu’il s’est réellement passé reste un mystère.

A lire aussi: Ostricourt: la gendarmerie tire la sonnette d’alarme après la disparition inquiétante d’une adolescente

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.