Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un homme sort de prison… et poignarde à mort son ex-compagne

Publié par La rédaction le 29 Nov 2021 à 8:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle affaire qui risque de faire se révolter plus d’une femme en France. Ce vendredi 26 novembre, une maman de deux enfants a été poignardée à mort en Seine-Saint-Denis. L’auteur des faits, toujours en garde à vue à l’heure actuelle, n’est autre que son ex-compagnon. Condamné en juillet pour des faits de violence à l’encontre de cette même défunte, il venait seulement de sortir de prison. La victime possédait, pourtant, le statut de « femmes en très grand danger ».

Publicité

>>> A lire aussi : « Il m’a juste dit, ne crie pas ! » : Isabelle, rescapée d’une tentative de féminicide raconte l’enfer que lui a fait vivre son ex-compagnon

En Seine-Saint-Denis, elle est poignardée à mort

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La France vient donc de connaître un nouveau féminicide. Les faits se sont tragiquement déroulés en Seine-Saint-Denis, dans la ville d’Epinay. Alors qu’elle rentrait chez elle après son travail, la victime, âgée de 44 ans et mère de deux enfants, se retrouvent alors dans une situation à laquelle jamais elle n’aurait pu penser.

Publicité

Face à elle, son ex-compagnon, tout juste sorti de prison après avoir purgé 6 mois ferme suite à des violences conjugales… sur elle-même. Ni une, ni deux, le pire se produit alors… Le criminel se met à la poignarder mortellement, à plusieurs reprises, causant rapidement le décès de cette mère de famille.

seine-saint-denis mort poignardee femme

>>> A lire aussi : Un jeune de 15 ans poignardé à mort près d’une station de tramway

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Elle possédait pourtant une protection élevée

Publicité

Si l’acte est impardonnable, un détail très important interpelle particulièrement. En effet, la victime possédait une certaine protection, puisqu’elle était considérée comme « femme en très grand danger » par les autorités. Pourtant, le pire s’est, quand même, malheureusement produit. Libre depuis à peine dix jours, l’assassin s’est, de lui-même, rendu au commissariat d’Epinay, en Seine-Saint-Denis. Il devrait, en toute logique, retourner très rapidement en prison pour une durée bien plus sévère, cette fois-ci.

>>>  A lire aussi : Jean-Luc Lahaye en prison : il est devenu ami avec un autre agresseur sexuel

Source : Huffington Post

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.