Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une femme transgenre retrouvée sans vie : Le suspect assure qu’il avait un pacte avec la victime

Publié par Deborah le 18 Juin 2021 à 17:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi, le corps d’une femme transgenre a été retrouvé sans vie à son domicile. Le principal suspect, un homme de 50 ans, explique l’avoir aidé à mourir, tel était son souhait.

La suite après cette publicité
femme transgenre assasinat pacte mourir

>>> A lire aussi : Décès d’une célèbre actrice renversée par un deux roues

Une femme retrouvée morte à son domicile : le suspect écroué

La suite après cette vidéo

Ce mardi 15 juin, dans la commune de Montalieu-Vercieu en Isère, une femme transgenre d’une quarantaine d’années a été retrouvée morte par ses voisins. Sur le coup, la victime semblait alors avoir succombé à des coups portés au niveau de sa tête. Toutefois, l’examen plus détaillé du cadavre a finalement dévoilé que la victime était morte sous le coup d’un tir par arme à feu.

La suite après cette publicité

Très vite, les enquêteurs arrivent à remonter jusqu’au suspect. Ainsi, dès le lendemain, l’assassin présumé est arrêté à Bourgoin-Jallieu. Il est immédiatement placé en détention provisoire. Il s’agit d’un homme âgé de 50 ans. Ce dernier est un ami de la victime.

Effectivement, les deux individus semblaient s’être liés d’amitié. La victime lui aurait même demandé de l‘aider à mettre fin à ses jours. Selon le parquet de Bourgoin-Jallieu, la femme « souhaitait mettre fin à ses jours et avait sollicité l’aide de la personne actuellement en garde à vue » , et ce, dans une lettre retrouvée à son domicile.

>>> A lire aussi : Cachée par son petit ami dans sa chambre, sa famille la pensait morte depuis 11 ans

La suite après cette publicité

Un pacte avant de mourir ?

En effet, l’homme soupçonné d’homicide a indiqué avoir agi « avec une arme à feu, (…) à la demande de la défunte » . Il aurait donc fait « un pacte » avec la femme avant d’exécuter sa volonté : mourir. Ce dernier devait « lui-même se suicider à l’issue avec la même arme » mais il s’est désisté au moment venu.

Ce quinquagénaire était sans emploi et a été condamné à plusieurs reprises pour violences conjugales. Jusqu’ici, la Justice n’a pas encore rendu son verdict.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Une mère de famille tuée par balle par son ex-compagnon en pleine rue

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.