Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un enfant de 9 ans poignarde son père pour protéger sa mère

Publié par Gabrielle Nourry le 10 Juin 2023 à 18:35

Ce dimanche 4 juin, dans le Gers, un enfant de 9 ans a assisté à une violente dispute entre ses parents. L’homme aurait menacé de mort sa femme. Afin de protéger sa mère, le garçon a poignardé son père à plusieurs reprises.

À lire aussi : Une femme poignardée plus de 30 fois par son compagnon devant les yeux de sa fille de 7 ans

Un garçon de 9 ans poignarde son père

C’est un drame terrible qui a eu lieu dans la commune de Lombez dans le Gers ce dimanche 4 juin. Dans la soirée, un enfant de 9 ans a assisté à une dispute entre ses parents. Voulant défendre sa mère victime de violences conjugales, le garçon s’est emparé d’un couteau.

Il a alors poignardé à plusieurs reprises son père pour protéger sa mère. « Il y aurait eu des menaces de mort proférées par un homme sur sa femme. Lors de cet épisode de violences verbales, l’enfant […] a donné des coups de couteau à son père » a précisé le procureur de la République à La Dépêche.

Le père de famille, âgé d’une quarantaine d’années, a été blessé au niveau du thorax. Il a été pris en charge par les secours mais ses jours ne sont pas en danger. Mais que risque l’enfant pour avoir poignardé son père ?

enfant poignarde pere

À lire aussi : Elle poignarde deux hommes dans le métro parisien pour un motif révoltant

L’enfant ne sera pas poursuivi en raison de son âge

« Il présente des plaies qui ont été suturées. Son pronostic vital n’est pas engagé » indique le procureur de la République. Après avoir été soigné, le père a été interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes pour menaces de mort réitérées par conjoint.

Il a été entendu par les enquêteurs ce lundi 5 juin, comme son fils. L’enfant de 9 ans qui aurait agi pour protéger sa mère ne sera pas poursuivi. Il est en effet jugé pénalement irresponsable de ses actes.

« Il est à l’abri des poursuites pénales, car il a moins de 13 ans » a rappelé le procureur de la République. Selon la justice, les mineurs de moins de 13 ans sont « présumés ne pas être capables de discernement« .

À lire aussi : Féminicide : Un homme poignarde sa compagne avant de se donner la mort

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.