Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un leader anti-masques et « défenseur de la liberté » meurt du COVID-19 à seulement 30 ans

Publié par Celine Spectra le 30 Août 2021 à 19:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un homme âgé de 30 ans dirigeait un groupe de défenseurs de la liberté au Texas, aux États-Unis, contre le port du masque et les restrictions sanitaires. Il est malheureusement mort du COVID-19, ce samedi 28 août.

Publicité
TEXAS Caleb Wallace anti-masque défenseur de la liberté meurt de la COVID-19

Image Pixabay

Au Texas, l’un des organisateurs d’un mouvement local totalement opposé au port du masque ainsi qu’aux mesures sanitaires contre le Covid-19, est décédé de cette maladie ce samedi 29 août. Il avait été hospitalisé un mois auparavant.

>>> À lire aussi : Une médecin prescrivait des certificats « anti-masque » , elle va vite le regretter 

Caleb Wallace anti-masques et « défenseur de la liberté » meurt du COVID-19

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Caleb Wallace, 30 ans et père de trois enfants, est décédé ce samedi. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir son épouse Jessica Wallace par le biais d’une page GoFundMe. Celle-ci donnait régulièrement des nouvelles de son époux malade. Elle est enceinte de leur 4ᵉ enfant. Elle stipule que son époux s’est éteint paisiblement et vivra à jamais dans nos cœurs et dans nos esprits.

>>> À lire aussi : Un chauffeur Uber agressé par des clientes anti-masques qui lui toussent dessus : les images écoeurantes ! (Vidéo) 

Membre actif des anti-masque et défenseur de la liberté de San Angelo

Publicité

Caleb Wallace était très impliqué dans les manifestations contre le port du masque ainsi que contre les restrictions anti-Covid. Il avait notamment aidé à organiser le Freedom Rally à San Angelo le 4 juillet dernier, ùanifestation au cours de laquelle il brandissait des pancartes anti-mesures barrière pour la liberté du peuple.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Caleb était également cadre du groupe « les défenseurs de la liberté à San Angelo ». Il aurait tenté en vain de se soigner avec de l’ivermectine, de fortes doses de vitamine C, de l’aspirine ainsi qu’un inhalateur.

>>> À lire aussi : Une américaine anti-masque devient hystérique dans un supermarché ! (vidéo)

Source : HuffingTonPost