Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Après une décision de justice, c’est la fin des lapins en chocolat chez Lidl

Publié par Mia le 01 Oct 2022 à 16:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après cette polémique au sujet de la fermeture d’un magasin Lidl, c’est une autre histoire qui implique l’enseigne. En effet, Lidl est maintenant obligé de détruire tous ses lapins en chocolat. Après avoir été attaqué en justice, le magasin a perdu le procès contre Lidl qui l’accusait d’avoir fait des lapins trop ressemblants aux siens.

lapins chocolat lidl lindt differences (2)

@19h30

Lidl : l’enseigne est contrainte de détruire tous ses stocks de lapins en chocolat

Lidl est une des enseignes préférées des Français, comme en atteste ce sondage. Ainsi, beaucoup de consommateurs connaissent les fameux lapins en chocolat vendus chez Lidl. Eh bien, sachez que ces derniers vont être détruits en raison d’une ressemblance trop frappante avec les lapins de chez Lindt. Enveloppés d’une feuille aluminium dorée, il est vrai que les deux pains se ressemblent fort. Ce fut, en tout cas, assez pour la justice pour condamner l’enseigne.

De ce fait, Lidl n’a plus le droit de vendre ces lapins en chocolat, mais n’a plus le droit de les produire non plus. Tous les exemplaires encore en stock ne seront pas écoulés et devront alors être détruits. Une décision prise par la justice, ce jeudi 29 septembre 2022.

« Lidl suscite des associations évidentes avec la forme du lapin de Lindt »

Pour information, le conflit au sujet des lapins en chocolat entre Lidl et Lindt dure depuis 2018. Finalement, quatre ans plus tard, le Tribunal fédéral a tranché en faveur de Lindt. Pourquoi nous diriez-vous ? En fait, il semble que Lindt & Sprüngli soit protégée par la loi sur les marques qui implique qu’un produit commercialisé avant un autre détient les droits sur son esthétique.

Faire un produit qui ressemble trop à un autre déjà existant peut également faire profiter à la marque puisque son produit sera associé inconsciemment au produit déjà existant. Cela peut donc booster ses ventes si, en plus, le produit « original » est vendu par une marque très populaire.

« Vu l’impression d’ensemble produite, les lapins de Lidl suscitent des associations évidentes avec la forme du lapin de Lindt. Et ce, dans l’esprit du public, ils ne peuvent pas être distingués« , a expliqué le Tribunal pour justifier sa décision. « La destruction est proportionnée, ce d’autant que cela ne signifie pas nécessairement que le chocolat en tant que tel doive être détruit« , a-t-il ajouté. Rassurez-vous, il reste encore plein d’autres produits cools chez Lidl. C’est le cas, par exemple, de cet appareil anti-cellulite.

0