Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Un faux steak fabriqué avec une imprimante 3D va révolutionner l’industrie alimentaire

Publié par Nicolas F le 02 Sep 2020 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une entreprise israélienne a réussi à fabriquer de la viande en n’utilisant aucun produit animal. Grâce à une imprimante 3D et à une recette à base de différents aliments végétaux, l’entreprise commercialise des morceaux de fausse viande qui ont l’aspect d’un steak de bœuf, ainsi qu’un goût qui s’en rapproche. Regardez la vidéo pour voir la méthode de fabrication de cette viande. On se croirait dans l’usine Tricatel !

La suite après cette publicité

> À lire aussi : KFC développe une méthode de bio-impression 3D pour fabriquer du poulet

Cette société israélienne crée de la fausse viande meilleure pour l’environnement

La suite après cette publicité

Selon le site de Redefine Meat, un milliard de vaches sont tuées chaque année pour nourrir les hommes. Elles consomment plus d’eau potables que le font les humains et elles sont plus polluantes que toutes les voitures du monde entier, sans parler de leur nourriture, qui serait suffisante pour nous alimenter tous. Cet argumentaire a donné envie à l’industriel israélien Eshchar Ben-Shitrit de réfléchir à une alternative à la viande, qui séduira même les carnivores. Son entreprise Redefine Meat a réussi à fabriquer une fausse pièce de viande qui ressemble à s’y méprendre à une grosse pièce de bœuf. Sa viande est fabriquée à base d’une pâte contenant du soja, des pois, de l’huile de noix de coco, de l’huile de tournesol et des condiments. Des colorants naturels permettent de donner une couleur proche de celle de la viande.

> À lire aussi : Un célèbre chanteur provoque les vegans en ne mangeant que de la viande… et tombe gravement malade !

La viande de remplacement est fabriquée avec une imprimante 3D

La suite après cette publicité

Redefine Meat se vante d’avoir « créé une viande de remplacement qui est à la fois de haute qualité et de composition nutritionnelle qui nécessite de nouvelles technologies et des processus de production jamais vus auparavant dans l’industrie alimentaire. » La production d’une pièce grosse pièce de faux bœuf est selon l’entreprise 95% moins polluante que la même pièce de viande. Le prix est également nettement inférieur. Grâce à une imprimante 3D, il confectionne sa fausse viande en compactant des lignes très serrées de son produit liquide à base de pois et de soja. L’imprimante alterne les lignes rouges et blanches afin de donner l’impression des nervures et des parties de graisse dans la viande. Lors de la cuisson, la fausse viande prend de plus en plus l’aspect d’un steak grillé. L’entreprise compte proposer sa fausse viande dans plusieurs restaurants gastronomiques afin de casser les préjugés sur son produit.

> À lire aussi : Ce qu’elle a découvert dans son morceau de viande Aldi va certainement vous rendre vegan !

Crédits : YouTube/Yahoo Finance – Source : Redefine Meat

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.