Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Quand des parents donnent des restes de McDo à leurs enfants, dans leurs boites à déjeuner…

Publié par Nicolas F le 07 Mai 2022 à 22:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans une école du comté de Lancashire, en Angleterre, des professeurs ont accepté de rendre compte de la situation dont ils sont souvent témoins à midi. Ils ne sont presque plus choqués de voir les plats que les parents préparent pour leurs enfants dans leur lunchbox. Un témoin se souvient de ce jour où un jeune élève a sorti sa boite à déjeuner de son cartable. Il n’y avait pas des tartines, des pâtes froides, un fruit ou un autre repas équilibré qu’auraient préparé ses parents… Non, ce garçon avait le droit de manger des vieux restes d’un menu de chez McDo.

> À lire aussi : Moqué à cause de sa lunchbox, son oncle prend une décision radicale

Les parents n’ont pas assez de moyens pour payer un déjeuner à leurs enfants

Dans cette zone relativement modeste de l’Angleterre, la malbouffe fait rage. Le taux d’obésité explose au sein des foyers à faibles revenus, la qualité de la nourriture bon marché étant souvent remise en cause. Dans cette école du Lancashire, les statistiques disent vraies. Les profs ont remarqué qu’un de leur élève avait droit à un vieux Happy Meal comme repas. Non seulement, il est étrange de nourrir un enfant à l’école avec un McDo, mais en plus, on n’imagine même pas l’état des nuggets et des frites cartonnées.

> À lire aussi : Malbouffe: Un adolescent anglais perd la vue et l’ouïe après avoir mangé uniquement des chips et des frites pendant des années!

Les profs voient que des ont des restes de McDo dans leur lunchbox à midi

Bien que les profs aient été choqués, un surveillant de l’école – qui a préféré rester anonyme – a répondu à la demande d’interview d’un journal local et explique que la situation est loin d’être occasionnelle. « Parfois, ils n’ont qu’un demi sandwich. J’ai déjà eu des enfants avec des chicken nuggets qui pensaient qu’on pourrait les réchauffer en cuisine. Les parents envoient parfois des restes de Happy Meal froids. » Ce surveillant a appris à repérer la malnutrition parmi les enfants. « Ce sont les premiers qui meurent de faim. Ils sont les premiers à se rendre dans la salle pour le goûter et ils mangent tout de suite les fruits et boivent du lait ». Au Royaume-Uni, les banques alimentaires connaissent une crise sans précédent. Entre avril 2018 et mars 2019, près de 24 000 kits de survie alimentaire ont été distribués.

> À lire aussi : Lunchbox fascinante d’un papa à sa fille !

Crédits : MEN Media

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0