Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Scandale des pizzas Buitoni : l’enseigne fait une annonce délirante

Publié par Mia le 25 Avr 2022 à 20:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La petite Léna, une jeune enfant victime d’une contamination E.coli, est dans un état de santé déplorable. La faute à ces fameuses pizzas surgelées, les pizzas Buitoni. Un scandale alimentaire qui, évidemment, coûte beaucoup à l’enseigne. Plus personne ne veut acheter de ces pizzas contaminées et produites dans une hygiène douteuse. Du coup, Buitoni a décidé d’offrir un bon d’achat de 20 € aux victimes des contaminations. Un coupon qui a pour but de racheter une conscience à la marque.

pizzas Buitoni contamination e coli bon achat 20 €

Buitoni : l’entreprise propose un bon d’achat dérisoire

C’est à la fois drôle et effarant. L’enseigne Buitoni a annoncé vouloir offrir un bon d’achat aux familles victimes de leurs pizzas contaminées. Un coupon de réduction d’une valeur de 20 € seulement. Nous nous sommes alors demandés si c’était une blague. Mais, non, l’enseigne est très sérieuse et croit vraiment pouvoir faire oublier un tel scandale avec un bon d’achat. D’autant qu’elle doit bien s’en douter : plus personne ne souhaite manger ces fameuses pizzas. Surtout depuis que les problèmes d’hygiène de leurs usines ont été révélés.

D’après nos confrères de La Voix du Nord, Buitoni (marque du groupe Nestlé) serait alors entré en contact avec les parents des enfants touchés par la bactérie E.coli. Ainsi, Buitoni aurait proposé ce bon d’achat de 20 € comme « dédommagement » pour tous les désagréments.

Des pizzas surgelées sujettes à une enquête très lourde

Pour rappel, les pizzas Buitoni sont actuellement au cœur d’une gigantesque affaire de scandale alimentaire. Ces pizzas surgelées ont causé de nombreuses hospitalisations et décès d’enfants à cause de la bactérie E.coli. Cette bactérie était contenue dans les pizzas ingérées. Une enquête qui vise plusieurs usines de pizzas, soupçonnées d’être sous une hygiène terrifiante. Buitoni a beau proposer un bon d’achat de 20 €, la marque va forcément avoir d’autres frais à payer dans le cadre de l’enquête. Surtout si ce dossier les mène aux tribunaux.

À ce jour, seules les pizzas Fraîch’Up de Buitoni sont en cause. Mais les autres produits de la marque risquent d’être contrôlés. Comme cela a été le cas pour cette autre marque de pizzas, elle aussi contaminée. L’enquête sur Buitoni a été ouverte le 22 mars dernier par le parquet de Paris. Les chefs d’accusation sont donc : « homicides involontaires », « tromperie » et « mise en danger d’autrui » .

0