Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

« On voyait des bouts de gruyère ou de jambon passer » : Des anciens employés de Buitoni balancent sur le manque d’hygiène et d’organisation

Publié par Fanny Jacob le 06 Avr 2022 à 21:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les pizzas de la marque Buitoni sont au cœur d’un des plus grands scandales alimentaires de la décennie. À cause de nombreuses pizzas contaminées à la bactérie E.Coli, des dizaines d’enfants ont dû être hospitalisés. Deux jeunes sont d’ailleurs décédés après avoir consommé ces pizzas. Une terrible affaire qui a poussé des anciens salariés à parler du manque d’hygiène dans les usines du groupe. Selon l’un d’entre eux, les producteurs voulaient surtout produire en grandes quantités, quitte à délaisser les règles élémentaires d’hygiène. Voici son témoignage.

La suite après cette publicité
pizzas buitoni hygiène scandale salariés production

Un ancien salarié des pizzas Buitoni parle d’une production excessive

L’affaire des pizzas Buitoni fait le tour du monde. À ce jour, de multiples enfants ont été touchés par ces pizzas préparées dans des conditions horrifiques. Alors évidemment, ce n’est pas la faute des parents si les enfants sont tombés malades, mais bien la faute au manque d’hygiène dans l’usine. Par ailleurs, deux anciens salariés ont décidé de nous éclairer sur cette problématique. Selon eux, Buitoni se rendrait coupable d’ignorer les législations d’hygiène au profit d’une plus importante production, une production plus rapide.

« Moi-même, en travaillant là-bas, je ne mangeais pas de pizzas surgelées parce que je n’avais pas confiance » , a d’ailleurs déclaré l’un de ces ex-travailleurs de Buitoni. « Chez Buitoni, vous sortez avec vos chaussures pour aller fumer et vous revenez avec. Les gens ne se lavaient pas les mains. Ils ont sacrifié les règles d’hygiène pour produire, produire, produire… Donc à un moment, ça ne pouvait plus aller, poursuit le même témoin. On devait changer de gants et de tabliers à chaque changement de poste, toutes les trente minutes, et ce n’était pas fait. Il y avait un manque de personnel et un manque d’hygiène… On n’avait le temps de rien » , décrivent les deux témoins à Libération.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

« Quand on reprenait la ligne, on voyait des bouts de gruyère ou de jambon passer alors qu’on était au chorizo, par exemple. C’étaient des bouts qui étaient restés coincés dans la machine, sur lesquels les collègues n’avaient pas pris le temps d’insister » . Une déclaration glaçante.

En conséquence, Buitoni a d’ailleurs réagi, mais pas sur les témoignages indiquant la saleté dans leurs usines. La seule réaction du groupe a été sur la bactérie E.Coli.

La suite après cette publicité

Un scandale alimentaire au comble du manque d’hygiène

Pour simple rappel, les pizzas Buitoni ont donc été vectrices d’importantes bactéries, ayant causé la mort sur des enfants. Pour cause, ces fameuses pizzas surgelées sont produites dans des circonstances désastreuses. L’hygiène n’est absolument pas respectée dans les usines de la marque. Une information qui avait été relevée, en premier lieu, par le média Mr Mondialisation. C’était en 2021. Une grande enquête que nous vous conseillons vivement de lire. Aujourd’hui, le scoop fait le tour du monde.

Actuellement, les pizzas Buitoni représentent donc le second plus gros scandale alimentaire de notre ère. La première étant l’affaire Spanghero. Dans le cas de Buitoni, un ex-salarié assure qu’il y avait notamment des mégots, des vers de farine et des restes de nourriture là où passent les pizzas. Une terrible révélation qui va sûrement vous dégouter de cette marque.

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.