Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Si vous avez un forfait avec Internet illimité, ça risque de ne pas durer…

Publié par Romane TARDY le 25 Juin 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les forfaits mobiles avec Internet illimité seraient en balance. Le Sénat a avancé cette possible mesure pour protéger l’environnement. Faut-il alors s’inquiéter ?

La suite après cette publicité

A lire aussi : Playstation 5 : un cliché de la future console sortie d’usine vient de fuiter (Vidéo)

Le Sénat réfléchit à des décisions sur les forfaits mobiles pour protéger l’environnement

La suite après cette vidéo

Le numérique représentait en 2019 en France 2% du total des émissions de gaz à effet de serre. Il pourrait augmenter de façon phénoménale d’ici 2040. Pour les experts, une chose est sûre : la source de ces émissions sont surtout les terminaux des utilisateurs, soit les télévisions, les téléphones portables, les ordinateurs et même tout objet connecté.

La suite après cette publicité

Une mesure surprenante est alors avancée par une mission d’information du Sénat afin de réduire les connexions.  Pour limiter les usages d’Internet, le Sénat envisage notamment d’interdire les forfaits de données mobiles illimités. Tout forfait serait donc limité en nombre de Giga d’Internet. D’un autre côté, il taxerait les plus gros émetteurs de données comme les plate-formes de streaming. Les sénateurs appellent également ces centres de données à venir s’installer en France pour bénéficier d’une empreinte carbone plus faible.

Privilégier les appareils reconditionnés

Une deuxième mesure pourrait être déposée. « La réduction de l’empreinte carbone du numérique en France devra tout particulièrement passer par une limitation du renouvellement des terminaux, alors que la durée de vie d’un smartphone est aujourd’hui de 23 mois » , expliquent les sénateurs dans leur rapport. Ils veulent donc encourager l’achat de terminaux reconditionnés grâce à une taxe carbone européenne ou avec une TVA à 5,5% pour la réparation de terminaux ou l’acquisition d’appareils de seconde main.

La suite après cette publicité

A l’inverse, les sénateurs veulent toutefois poursuivre l’équipement du territoire en fibre optique. Ils restent sur leur garde toutefois sur le réseau en 5G à venir. Il pourrait avoir un fort impact environnement avec une hausse de la consommation et un renouvellement des téléphones.

A lire aussi : Il crée un masque avec une bouche en LED qui peut même afficher un sourire

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.