Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Humour

Il passe sur TPMP en plein arrêt maladie : la SNCF le licencie

Publié par Elodie GD le 17 Oct 2023 à 15:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

L’histoire pourrait prêter à sourire tant elle absurde. Pourtant, l’un des membres du groupe Tragédie a bel et bien été licencié après avoir réalisé une performance sur le plateau de TPMP alors même qu’il était en arrêt-maladie.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Scandale à la SNCF : des punaises de lit dans les trains ? Cette photo qui sème le doute

Il se produit sur le plateau de TPMP durant son arrêt-maladie

La SNCF veille au grain. C’est pourquoi les supérieurs de Hazdine Souiri ont rapidement été informés de la présence du chanteur sur le plateau de TPMP. Jusque-là, rien d’alarmant. Toutefois, il se trouve que le chanteur, et accessoirement contrôleur de train, avait posé un congé maladie auprès de la SNCF à cette même période.

La suite après cette publicité

Une magouille que le siège n’a pas appréciée. Conséquence : le chanteur a été licencié.

Invité sur le plateau de TPMP pour interpréter le titre Tu n’aurais jamais dû en juin 2017, il semblerait en effet que Hazdine Souiri n’aurait jamais dû répondre positivement à la sollicitation de Cyril Hanouna.

Il se fait licencier tpmp
La suite après cette publicité

À lire aussi : SNCF : Attention à cette réduction de prix trompeuse

Rude sanction de la part de SNCF

S’il est passé devant un conseil de discipline pour se défendre, cela n’a pas suffi. En effet, une enquête interne a ensuite mis en évidence quelques fausses notes. Notamment le fait que les congés maladie du contrôleur SNCF correspondaient systématiquement avec des dates de concert ou d’enregistrement du groupe.

La suite après cette publicité

Autre point important : la compagnie ferroviaire n’avait pas connaissance de l’activité musicale de l’employé. « La SNCF veille à ce que les conducteurs de train, les agents de contrôle à bord ou responsables de toutes les missions sensibles, aient un temps de repos suffisant. Les règles statutaires de l’entreprise sont donc très strictes et les obligent à déclarer les doubles activités » , a fait savoir Me Romain Mifsud, avocat de la compagnie.

« Personne ne connaissait la carrière musicale de Hazdine Souiri » , a-t-il ajouté dans les colonnes de l’Informé.

À lire aussi : SNCF : ivre, elle jette son bébé de six mois lors d’un contrôle de billets