Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Une « exécution » : cette femme voit son chat se faire couper en deux par un TGV car la SNCF refuse d’intervenir

Publié par Mia le 21 Jan 2023 à 15:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette voyante pour animaux aurait-elle pu prévoir une telle horreur ? Une femme a assisté à une scène horrible : son chat s’est fait couper en deux par un TGV. Selon elle, tout est la faute de la SNCF. La propriétaire du matou parle même d’une « exécution ». Vous allez comprendre pourquoi.

À lire aussi : Ce chien disparait un an, il est retrouvé à 2500 km de chez lui

« Ils ont dit que ce n’était qu’un chat et que ce n’était pas leur problème »

Après une plainte déposée par un homme contre un mannequin pour avoir excité son chien, une femme a décidé de porter plainte contre la SNCF, tenue pour responsable de la disparition de son chat. Pour cause, son chat a été coupé en deux par un TGV. La femme, ainsi que sa fille âgée de 15 ans, parlent d’« exécution » de la part de la SNCF.

Tout s’est déroulé début janvier 2023 à la gare Montparnasse à Paris. Le fameux chat apeuré s’était alors réfugié sur les rails, mais un train est passé à ce moment-là et a donc écrasé l’animal. Cependant, les employés de la SNCF avaient effectivement vu le chat avant que le TGV ne démarre. Pour des questions de sécurité, la SNCF a tout simplement refusée de secourir l’animal, alors condamné à un destin funeste.

« Ils ont dit que ce n’était qu’un chat et que ce n’était pas leur problème« , a déclaré la jeune Melaïna, 15 ans, la voix tremblante. L’adolescente a assisté impuissante à l’« exécution » de son chat par un TGV. D’après nos confrères de chez BFMTV, Georgia, la mère et sa fille Melaïna devaient se rendre à Bordeaux depuis Paris. Cependant, leur chat appelé Neko s’est enfui avant de se réfugier au niveau des rails.

chat tgv paris (2)

À lire aussi : Maltraitance animale : attention si vous utilisez des colliers étrangleurs ou électriques !

Chat tué par un TGV : les internautes se déchaînent sur la SNCF

« Ce n’est pas notre problème, vous auriez dû le garder en laisse« , aurait dit le personnel de la gare lorsque la mère et l’adolescente leur ont demandé de l’aide. Par ailleurs, les deux femmes n’ont pas pu aller sauver l’animal elles-mêmes non plus. « Pour des raisons de sécurité« , le personnel leur a catégoriquement interdit de se rendre au niveau des rails. « On l’a vu en train de courir en dessous du train, c’est la dernière fois que je l’ai vu en vie, il m’a regardé dans les yeux car il a dû m’entendre, il a continué à courir puis c’était fini », a expliquait l’adolescente de 15 ans, sous le choc. « Si la loi ne protège pas les animaux dans les transports, cela doit changer« , regrette Georgia.

Face à un tourbillon de haine sur les réseaux, la SNCF a indiqué « regretter ce triste incident«  et « se préoccuper de la condition animale ». Mais ce n’est clairement pas assez pour les internautes, choqués par cette affaire. « Honte aux employés de la SNCF qui ont refusé d’attendre quelques minutes que ce chat ait été récupéré avant de faire redémarrer le train. Les cruautés sur animal de compagnie, et bien sûr la mise à m*rt, sont interdites par la loi. Là rien n’a été fait pour éviter le pire », peut-on notamment lire sur le compte Twitter d’Aymeric Caron.

À lire aussi : « Un rottweiler transformé en tapis de bain » : Un affreux trafic de cadavres d’animaux découvert sur Facebook

0