Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Voici ce qui se passe réellement quand vous tirez la chasse d’eau en avion

Publié par Celine Spectra le 29 Mar 2022 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous êtes vous déjà demandé comment sont évacuées nos déjections de l’avion lorsque nous tirons la chasse d’eau ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ne sont absolument pas expulsées en plein vol. On vous explique tout !

Vous êtes vous déjà demander ce qu'il se passait lorsque vous tirez la chasse d'eau des toilettes d'un avion Découvrez la réponse !

Image Pixabay

>> A lire aussi : Les passagers d’un avion chantent « Baby Shark » pour calmer un enfant (vidéo) 

Comment sont évacuées nos déjections de l’avion lorsque nous tirons la chasse d’eau ?

En règle générale, les avions de ligne sont équipés de deux types de toilettes.  Le premier est un système d’aspiration basé sur un brevet en 1975 de James Kemper. Certes, ce système est relativement bruyant, mais il a le mérite d’être efficace ! De plus, l’aspiration est facilitée par un revêtement antiadhésif, ainsi qu’un peu de liquide.

Le second fonctionne en circuit fermé. Une fois que vous tirez la chasse d’eau, les eaux usées sont acheminées vers un réservoir qui se situe à bord de l’avion. Et dès que vous appuyez sur la chasse d’eau, tout est stocké dans un conteneur.

>> A lire aussi : Crash du Boeing 737-800 en Chine : une boîte noire de l’avion a été retrouvée 

Des fuites ne sont pas impossibles

Ces deux systèmes de toilettes sont fiables, mais il s’avère que des fuites ne sont absolument pas impossibles. En effet, lorsque l’étanchéité du réservoir ou celle d’une canalisation n’est plus en mesure de fonctionner, il existe un risque de formation de « glace bleue ».

Il faut également savoir qu’étant donné que les températures extérieures sont glaciales en altitude, le liquide d’évacuation se transforme en petites boules gelées bleues. Généralement, la substance fond puis s’évapore avant de toucher le sol.

Mais en 2007, un couple d’Anglais se trouvait dans leur jardin, lorsque de la « glace bleue » s’est brisée sur le toit de leur maison. Heureusement, ces fuites restent relativement rares.

>> A lire aussi : Un avion transportant Miley Cyrus frappé par la foudre : ce que l’on sait 

0