Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : un homme tue son frère avec un fusil harpon après une dispute

Publié par Lou Tabarin le 22 Sep 2022 à 9:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Un drame est survenu dans un camping de Corse le vendredi 16 septembre. Un homme de 29 ans est mort après un tir mortel au fusil harpon. Son frère est soupçonné de l’avoir abattu suite à une dispute. Découvrez tout sur cette sordide affaire ci-dessous.

La suite après cette publicité
Police frere

Une dispute fraternelle qui vire au drame

Les journées se suivent et, malheureusement, se ressemblent. Après le terrible féminicide lors duquel une femme a été tuée par son ex-mari avec un câble électrique, un nouveau drame familial a eu lieu. Cette fois-ci, il concerne deux frères corses.

D’après France 3 régions, un conflit familial a éclaté au sein d’un camping de Lucciana, en Haute-Corse. Plusieurs membres de la même famille, qui gère l’établissement, étaient réunis vers 20 heures. Soudainement, une simple dispute entre frères dégénère.

La suite après cette publicité

Les premières informations révèlent l’impensable. L’aîné, un jeune homme âgé de 29 ans, est décédé. Il aurait succombé à une plaie au niveau de la poitrine, causée par la flèche d’un fusil harpon.

Ce n’est pas la première fois qu’une agression au fusil harpon survient. L’année dernière, un soixantenaire a été transpercé à la tête par cette arme, normalement utilisée pour la pêche ou la chasse sous-marine. L’homme avait miraculeusement survécu à sa blessure, contrairement à la victime de ce drame corse.

Le principal suspect a été placé en détention provisoire

La suite après cette publicité

Le frère, âgé de 27 ans, a rapidement été désigné comme le suspect numéro un. Selon nos confrères du Parisien, il a été interpellé juste après le tir mortel. Le jeune homme a ensuite été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Borgo. Il est mis en examen pour meurtre.

Le procureur de la République de Bastia s’est exprimé sur cette affaire. Arnaud Viornery annonce « qu’une enquête a été ouverte pour homicide volontaire, confiée à la brigade de recherches de Bastia » . Les enquêteurs devront déterminer les circonstances exactes des faits.

A lire aussi :

La suite après cette publicité