Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Surpris en pleine tromperie, il tue sa femme accidentellement

Publié par Elodie GD le 20 Jan 2023 à 7:02

Il la tue accidentellement… après qu’elle l’ait surpris en plein adultère. Ce 17 janvier, un homme de 37 ans a été condamné à deux ans de prison pour avoir écrasé son épouse. Les faits se sont produits au cours de l’été 2019.

>> A lire aussi : « J’ai trompé mon mari. Sa sœur l’a découvert et elle me fait du chantage »

Un adultère qui tourne au drame

Ce fait-divers a secoué le département de la Marne en 2019. Au début du mois de juillet, Joselito Prime percute sa femme, et la tue accidentellement. Le drame, survenu à Thil, situé au nord de Reims, s’est produit alors même qu’elle venait de le surprendre en pleine tromperie.

Trois ans plus tard, le verdict est tombé. Ainsi, ce 17 janvier, Joselito Prime a été condamné par le tribunal correctionnel. Il écope de deux ans de prison, dont un et demi avec sursis pour homicide involontaire.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce soir-là, en 2019, l’homme de 37 ans a secrètement retrouvé son amante à bord d’un 4×4 garé sur le parking de la mairie. Seulement, ils n’étaient pas seuls. En effet, sentant que quelque chose n’allait pas, la femme de Joselito, accompagnée de quelques membres de sa famille, l’avaient suivi. Leur objectif : prendre une photo afin de prouver son infidélité. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Et les amants les ont très vite repérés.

>> A lire aussi : Il découvre que sa copine le trompe : sa vengeance est terrible, elle s’en souviendra toute sa vie ! (vidéo)

« À aucun moment, je n’ai vu qu’elle était là »

Pris de panique, Joselito Prime effectue une marche arrière au cours de laquelle il heurte son épouse. Le choc a été d’une violence telle, que cette dernière a perdu la vie sur le coup. Suite au drame, les deux familles sont entrées en guerre. Leur querelle a été jusqu’à entraîner la disparition d’un homme en septembre 2019.

Au cours du procès, le prévenu et son avocat ont défendu la thèse de l’accident de la route. Joselito Prime affirme qu’il n’aurait pas vu sa femme dans le parking. « Tout est passé tellement vite, il faisait tellement noir, à aucun moment, je n’ai vu qu’elle était là » , a-t-il affirmé. Sa thèse a été confirmée par le procureur. « Il n’a pas voulu se débarrasser de sa femme, mais il a bien commis une faute » , explique-t-il, « Il a pris la décision de fuir en sachant que des piétons entouraient la voiture » , a-t-il poursuivi.

En plus de sa condamnation, l’homme a également l’interdiction de paraître dans le département. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de deux ans. Un procès en assises aura bientôt lieu pour l’affaire concernant les rixes qui ont opposé les deux familles.

>> A lire aussi : Une femme accusée d’avoir dro*ué et tué son petit-ami en l’embrassant au parloir

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.